Faire face aux questions de votre enfant

Faire face aux questions de votre enfant

La curiosité des enfants est sans limites ! Mais pour les parents, il n’est pas toujours facile de savoir quoi répondre, et quel sens donner à toutes ces interrogations. Voilà quelques conseils pour vous aider.

En grandissant, les enfants ont besoin de comprendre le monde dans lequel ils vivent. Et l’un des moyens, c’est de vous poser des questions. Elles sont nombreuses, parfois étranges ou même dérangeantes, et certaines n’ont pas de réponses évidentes. Prendre un peu de recul est parfois nécessaire pour y répondre.

Les questions qui dérangent

La vie, la mort, la sexualité, les relations avec les autres… Certaines interrogations peuvent vous surprendre, ou au contraire vous mettre mal à l’aise car vous ne savez pas très bien comment lui répondre : que peut-il comprendre à son âge ? Doit-on tout expliquer ou au contraire laisser quelques zones d’ombre ? C’est à chaque parent de décider comment répondre aux questions de son enfant lorsqu’elles sont délicates. Mais il faut garder en tête que :

  • le mensonge n’est jamais une bonne solution : mieux vaut adapter votre langage à l’âge de votre enfant, et à ce qu’il peut comprendre, plutôt que d’inventer une fausse réponse sur laquelle il vous faudra revenir lorsqu’il sera plus grand. Mentir, c’est prendre le risque de perdre sa confiance.
  • ce n’est pas la peine de rentrer dans des grandes explications compliquées ou trop précises, trop de détails peuvent le bloquer dans son propre développement, voire le traumatiser.

Lui demander son avis

Face à certaines questions, et si l’enfant est assez mûr pour s’exprimer, n’hésitez pas à lui demander son avis. Ouvrez le dialogue, cela va vous permettre de savoir où il en est de sa compréhension du monde et des choses sur lesquelles il s’interroge, et donc de l’aider au mieux à progresser. Si vous êtes " en panne " pour répondre à ses interrogations, n’hésitez pas à vous tourner vers les livres : les ouvrages documentaires mais aussi les fictions sont d’excellents moyens de lui faire découvrir de nouvelles choses, et de l’aider dans son développement. Il existe des livres pour tous les âges et sur une incroyable variété de sujets !

Mythes et légendes : quand dire la vérité ?

" Et le Père Noël, il existe vraiment ? " ou encore " Mais elle fait comment la Petite Souris pour venir jusque dans ma chambre ? ". Quand ce genre de questions commence à sortir de la bouche de votre enfant, c’est qu’il s’interroge sur l’authenticité de ces mythes qui peuplent son enfance. En général, c’est aussi le signe qu’il est prêt à entendre la vérité ! Gardez en tête que celle-ci peut être annoncée tout en douceur : racontez-lui que ce sont des légendes, mais que même les adultes, parfois, aiment encore y croire un peu.

À retenir

  • Lorsque vous répondez à votre enfant, l’idéal c’est d’en dire assez pour qu’il sache une part de vérité, mais pas trop pour qu’il puisse se faire sa propre opinion sur la question !
  • Ouvrez le dialogue, demandez à votre enfant ce qu’il en pense.
  • La curiosité n’est pas un vilain défaut, au contraire ! Ne refoulez pas les questions de votre enfant. Mais si vous ne pouvez ou ne voulez pas lui répondre, expliquez lui pourquoi.

Sources

- " Quels repères donner à nos enfants dans un monde déboussolé ? " de Jean-Luc Aubert, psychologue scolaire, Éd. Albin Michel
- " Le pourquoi des pourquoi. Comment répondre aux questions de vos enfants ", de Colette Péricchi, psychologue, Éd. Marabout.

Auteur(s) :Émilie Gillet Mise à jour le Mardi 21 février 2017