De tension artérielle à hypertension artérielle

L’hypertension se traduit par une pression du sang en permanence trop élevée dans les artères.

Les chiffres de la tension subissent des variations normales tout au long de la journée et même de la vie. Une hypertension artérielle, ou HTA, se caractérise par une élévation permanente des chiffres de pression artérielle, supérieure à 14/9. Le premier chiffre correspond à la pression artérielle maximale, ou systolique, quand le cœur se contracte pour éjecter le sang vers les artères, et le second à la pression minimale, ou diastolique, quand il se relâche. Trop de pression résulte parfois d’un dysfonctionnement des artères mais la cause reste inconnue dans la plupart des cas.

Il faut au moins trois mesures anormales, effectuées à un mois d’intervalle environ, après quelques minutes de repos, pour affirmer l’existence d’une hypertension.

Des conséquences parfois graves

Très souvent, les personnes hypertendues ne présentent aucun symptôme. Seul un contrôle régulier lors d'une consultation ou d'une visite médicale permet de dépister des chiffres tensionnels trop élevés. L'hypertension peut quelquefois se manifester par

  • des maux de tête,
  • des essoufflements,
  • des vertiges,
  • des bourdonnements d’oreille,
  • des troubles de la vision (éblouissements, scintillement ou brouillard devant les yeux) ou de la mémoire.

Une pression trop forte fragilise la paroi des artères, ce qui favorise la formation de plaques d’athérome, dépôts de graisses et calcium tapissant la paroi artérielle. Cela va entraîner un rétrécissement du calibre des artères et une diminution de la souplesse de leur paroi. Le cœur va devoir augmenter la force de ses contractions pour pallier ces contraintes. Une insuffisance cardiaque peut alors apparaître lorsque le cœur commence à fatiguer. De plus, les risques d’obstruction ou de rupture des artères endommagées par les plaques d’athérome peuvent être à l’origine :

  • d’accidents vasculaire-cérébraux ;
  • d’infarctus ;
  • d’insuffisance rénale ;
  • d’atteinte de la rétine.

La prise en charge de l'hypertension

Les antihypertenseurs régulent l’excès de tension. Mais d’une durée maximale d’action de 24 heures, ils doivent être pris tous les jours sans oubli.

Parfois, des règles d’hygiène et de diététique suffisent. Le Comité français de lutte contre l’HTA recommande :

  • d’éviter le tabac,
  • la sédentarité,
  • le surpoids
  • le stress,

et de

  • réduire la consommation de sel (moins de 5 g par jour) et d’alcool (moins de trois verres de vin par jour),
  • privilégier les fruits, les légumes et les produits laitiers allégés (pour leur apport en potassium, magnésium et calcium)
  • pratiquer une activité physique régulière et modérée.

Autant de réflexes à adopter pour retarder la prise de médicaments.

 

 Sources

  • Dr Pierre Laurent, cardiologie à Paris
  • "L'hypertension artérielle en 200 questions " - Dr Pierre Laurent, éditions de Vecchi, 2003.
  • Comité français de lutte contre l'hypertension artérielle

     

Auteur(s) :Anne-Sophie PREVOST, journaliste Mise à jour le Vendredi 01 septembre 2017