Dans la même thématique

Différentes hépatites

Différentes hépatites

L’hépatite virale est une infection des cellules du foie due principalement aux virus A, B, C, D ou E. On parle alors d'hépatite A, B,C...

L’hépatite virale est une infection des cellules du foie due principalement aux virus A, B, C, D ou E. On parle alors d'hépatite A, B,C...


Les virus de l'hépatite A et E (VHA et VHE) se transmettent par voie orale (ingestion d'aliments ou d'eau contaminés). L’hépatite A guérit spontanément en quelques semaines sans laisser de séquelles. Mais l’infection peut aussi être grave. Pour s’en protéger, un vaccin existe et est recommandé aux professionnels de santé ou pour certains voyages à l’étranger.

Les virus de l'hépatite B, C et D (VHB, VHC, VHD) se transmettent par voie sexuelle ou sanguine, touchant particulièrement les usagers de drogues par voie intraveineuse.


Des hépatites plus ou moins graves

L’hépatite devient aiguë lorsque le virus entre en contact avec l’organisme et passe souvent inaperçue. Une fois sur dix seulement, fatigue, nausées, vomissements, syndrome pseudo-grippal ou jaunisse peuvent apparaître. 

Une hépatite devient chronique lorsque les globules blancs ne parviennent pas à chasser l’intrus. L’inflammation perdure, les cellules ne sont pas renouvelées mais simplement « pansées », le foie s’abîme alors de plus en plus et ne parvient plus à remplir toutes ses fonctions. Chronique ou aiguë, l’hépatite peut entraîner des complications, comme :

  • une jaunisse,
  • une cirrhose,
  • une détérioration de la coagulation sanguine,
  • un épanchement abdominal,
  • une altération des fonctions cérébrales (baisse de concentration, désorientation, somnolence),
  • des varices susceptibles d’entraîner une hémorragie mortelle en éclatant,
  • voire un cancer du foie.


Heureusement, la majorité des hépatites se soignent très bien mais la principale difficulté réside dans le diagnostic, une hépatite pouvant en effet passer inaperçue pendant des années et n’être diagnostiquée qu’après avoir fait de nombreux dégâts. Lorsqu’elle se manifeste, cela peut être par un état grippal (fièvre, douleurs musculaires, fatigue, maux de tête) ou par des signes plus spécifiques comme :

  • une fièvre,
  • des sueurs en fin de journée,
  • une perte d’appétit,
  • un amaigrissement,
  • des nausées,
  • des malaises abdominaux surtout localisés du côté droit,
  • une jaunisse,
  • une urine foncée.

 Sources

  • Dr Arame Mbodje,
    directrice des systèmes de production à Sida Info Service - 190, bd de Charonne - 75020 Paris
  • Livret d'information grand public,
    MiJournées nationales hépatites 2006, SOS Hépatites
  • Dossier de presse, « Lancement du plan national de lutte contre les hépatites virales B et C 2009-2012 »,
    Ministère de la Santé
  • « Quand faut-il faire un test ? »,
    www.hepatites-info-service.org

Auteur(s) :Anne-Sophie PREVOST, journaliste Mise à jour le Mardi 22 août 2017

Dans la même thématique