Bien s'équiper

Bien s'équiper

Pour réussir ses vacances aux sports d’hiver, il est important de partir bien équipé, qu’il s’agisse de chaussures, accessoires ou de matériel.

 

Que vous soyez débutant ou compétiteur, attention aux entorses du genou ! D’après les données recueillies par l’Association des médecins de montagne (AMM), l'entorse du genou représente 1/3 des diagnostics en ski alpin. Les personnes touchées risquent une instabilité persistante de leur genou et une gêne fonctionnelle permanente.

 

Bien régler ses fixations

Les nouvelles fixations et leur qualité de réglage sont essentiellement en cause dans la recrudescence des entorses du genou. Si le réglage est trop fort, le non-déchaussement entraîne un risque de lésion. Au contraire, si le réglage est trop faible, le déchaussement intempestif entraîne des chutes fréquentes.


Le parfait fonctionnement de ce matériel exige le respect des normes. Pour une bonne efficacité, le réglage doit être réalisé par un professionnel en fonction :

  • du poids et du sexe du skieur, 
  • de sa pointure, 
  • de son niveau de compétence, 
  • de sa condition physique de base.

Quant au contrôle, il doit être effectué avant chaque séjour et au minimum une fois par saison (même si l’on est propriétaire de ses skis).

 

Port du casque chez les enfants

Les traumatismes crâniens, les lésions de la face et du crâne sont beaucoup plus fréquents chez l'enfant que chez l'adulte. Il est beaucoup moins attentif à ce qui se passe autour de lui, son champ de vision est plus limité que celui de l'adulte. Son comportement sur les pistes le rend plus vulnérable. Le port du casque est donc fortement recommandé. Pour un maximum de protection, un casque doit être convenablement ajusté ; la fixation et le serrage des sangles doivent être faits de sorte qu'il ne glisse pas lors des mouvements de la tête de l'enfant.
 

Protéger ses yeux et sa peau

On a parfois tendance à oublier que le soleil en montagne est plus agressif qu’en bord de mer. La réverbération due à la neige augmente l’intensité des rayons du soleil. Elle peut entraîner une fragilisation des yeux et être à l’origine d’un « coup de soleil oculaire », que l’on nomme « ophtalmie des neiges ». Il s’agit en fait d’une forme de brûlure superficielle de la cornée due à une surexposition aux ultra-violets.
Il est donc indispensable de protéger vos yeux durant tout votre séjour en station de ski.

 
Pour cela, vous pouvez opter pour :

  • des lunettes de ski : il est conseillé de choisir un modèle bien enveloppant, qui protège largement les yeux, et de vérifier que le port de ces lunettes est bien compatible avec son casque (le confort au niveau des branches doit être parfait, pour ne pas être gêné sur les pistes). Attention, sachez que les lunettes de soleil « classiques » ne sont pas adaptées à une protection des yeux en montagne. Il vous faut choisir des verres protégeant à 100% des ultra-violets, portant la certification CE qui garantit aux lunettes un minimum de pouvoir filtrant (UVA et UVB).
  • un masque de ski : de catégorie CE 3 minimum, voire 4 par temps ensoleillé. Certains modèles de masques permettent d’adapter la protection de l’écran aux conditions météo et peuvent également être compatibles avec le port de lunettes de vue.

Il est également important de protéger la peau de toute la famille avec une crème solaire adaptée (indice 50+). L’application doit être renouvelée au minimum 2 fois par jour (matin et en début d’après-midi), plus souvent si vous passez toute la journée sur les pistes.
On peut compléter la protection du visage par l’usage régulier d’un baume à lèvres, pour éviter les gerçures.


 

 Sources

- « Quelques conseils de prévention pour bien vivre l’hiver » - INPES
- "Accidents de ski : attention aux entorses du genou"  - Dossier de presse de la CNAM, de l'INPES et de l’Association des Médecins de Montagne, novembre 2000.

Auteur(s): Clément GILBERT et Emmanuelle BILLON-BERNHEIM, journalistes - Mise à jour jeudi 10 août 2017