Les bienfaits d’une activité physique régulière

Les bienfaits d’une activité physique régulière

Quel que soit l’âge, la pratique régulière d’une activité physique agit non seulement sur la santé physique mais également sur le moral en contribuant au bien-être et à la qualité de vie.


Elle permet de :

  • conserver son poids de forme, 
  • renforcer les os, 
  • développer la musculature, 
  • entretenir la souplesse des articulations, 
  • améliorer le souffle, 
  • protéger le cœur, 
  • réguler le sommeil, 
  • diminuer le risque de développer des maladies comme l’hypertension artérielle, l’obésité, le diabète, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), les maladies cardiaques… 
  • remonter son moral !

L’activité physique a également un effet positif sur le bien-être, l’estime de soi, la sensation d’être en bonne santé. Et c’est encore mieux en extérieur puisque l’exposition au soleil, même s’il est caché, permet au corps de synthétiser la vitamine D, une substance qui aide le calcium à se fixer sur les os et qui est donc essentielle pour prévenir l’ostéoporose.


Le sport sans risque

La pratique d’un sport implique de respecter deux règles d’or : la modération et la progressivité. Avant de pratiquer une activité physique, renseignez-vous auprès de votre médecin traitant.
Au-delà de 40 ans, pour les hommes comme pour les femmes, un bilan médicosportif comprenant notamment un électrocardiogramme d’effort est recommandé.

Lors de la pratique sportive, à aucun moment vous ne devez vous sentir gêné. L’effort doit être soutenu mais pas excessif. Entre la possibilité de tenir normalement une conversation (l’effort est insuffisant) et l’essoufflement (l’effort est trop important), un bon point de repère se situe dans l’aisance respiratoire (capacité de dire quelques mots). Toute nouvelle activité doit être commencée doucement et modulée en fonction de votre forme.

Les dix règles d’or pour une activité physique adaptée

1. Choisissez une activité que vous aimez, celle qui vous motive le plus.
2. Fixez-vous des objectifs réalisables et raisonnables.
3. Commencez doucement en durée et en intensité.
4. Attendez au moins deux heures entre la fin du repas et le début de votre activité.
5. Adaptez votre effort à votre condition physique.
6. Buvez de l’eau pendant et après l’effort.
7. Si vous avez un « coup de barre », grignotez quelques fruits secs.
8. Stoppez votre activité si vous ressentez une douleur.
9. Apprenez à connaître vos limites, arrêtez-vous avant d’être épuisé.
10. Pratiquez régulièrement.


Quel sport choisir ?

  • la marche : c’est l’activité physique la plus naturelle et la plus simple, à la portée de tous, 
  • la natation : elle développe la musculature de façon harmonieuse, améliore la capacité respiratoire et soulage les douleurs articulaires, 
  • le jogging : relaxant et très bon pour le cœur, à condition de le pratiquer à allure modérée, à votre rythme et avec des chaussures adaptées, 
  • le vélo : il tonifie le cœur, développe la respiration et sollicite de manière bénéfique les articulations et les muscles des jambes, 
  • le golf : sur le plan de la dépense calorique, un parcours de dix-huit trous vaut autant sinon plus qu’une partie de tennis d’une heure ! 
  • le qi gong et le taï-chi-chuan : la pratique de mouvements lents, contrôlés et associés à des exercices de respiration et de concentration, contribuent à maintenir le corps et l’esprit en bonne santé.

 

 Sources

- Guide « Demain s’invente aujourd’hui… » - Harmonie Mutuelle
- Guide « A vos marques…santé, bougez ! » - Harmonie Mutuelle

Auteur(s): La rédaction d'harmonie-prevention.fr - Mise à jour jeudi 20 avril 2017