Soleil, s'en protéger

Soleil, s'en protéger

Le plaisir d’être en plein air et de profiter du soleil ne doit pas faire oublier ses dangers et les précautions à prendre pour s’en protéger.

Les dangers du soleil, ce sont les rayons ultraviolets (UV) qui sont de 3 types :

  • Les UVA pénètrent profondément dans la peau et contribuent à l’apparition de certains cancers, au vieillissement précoce de la peau, à la cataracte.
  • Les UVB représentent 5% des UV solaires qui parviennent à la surface de la Terre. A court terme, ils provoquent l’apparition des coups de soleil. A long terme, ils favorisent le risque de cancers de la peau, de cataracte.
  • Les UVC sont arrêtés par l’atmosphère.

Les méfaits du soleil

  • Les coups de soleil : la peau devient rouge sur une surface plus ou moins étendue puis commence à peler au bout de quelques jours. C’est souvent le résultat d’une exposition prolongée au soleil et le plus souvent d’une absence de protection adéquate (crème solaire, vêtements). La plupart du temps, les coups de soleil se soignent simplement avec des crèmes à application locale et l'arrêt de l'exposition au soleil. Mais ils ont d’autres conséquences, bien moins visibles : ils endommagent et vieillissent prématurément la peau en réduisant une partie de notre capital soleil. Au-delà des conséquences esthétiques à long terme (rides, tâches sur la peau), cette dégradation de l’épiderme peut favoriser le développement d’un cancer cutané.
     
  •  Les cancers de la peau ou cutanés : on en distingue deux types : le mélanome et le carcinome. Ce dernier est le plus fréquent des cancers de la peau mais également le plus guérissable. Il fait son apparition le plus souvent après 60 ans et semble lié à une exposition prolongée au soleil, notamment chez les personnes ayant la peau sensible. Le traitement du carcinome consiste généralement en de la chirurgie et/ou de la radiothérapie.
    Le deuxième type de cancer cutané, le mélanome, est plus rare mais on recense de plus en plus de nouveaux cas chaque année. Il prend la forme soit d’une lésion pigmentée sur la peau, soit d’un grain de beauté qui noircit au soleil. Lorsqu’il est détecté tôt, le mélanome est généralement traité chirurgicalement. Mais à un stade plus avancé, une chimiothérapie peut s’avérer nécessaire. Quel que soit le type de cancer cutané concerné, l’exposition solaire dans l’enfance constitue un facteur de risque important car la peau est alors plus fragile donc plus réceptive aux ultraviolets. 

Prenez l’habitude de surveiller votre peau régulièrement. Soyez attentifs aux grains de beauté dont la forme, la couleur, l’aspect, changent  et à toute nouvelle tâche brune ou rougeâtre qui apparaît. Si tel est le cas, consultez votre médecin traitant qui vous orientera si besoin vers un dermatologue.

  •  Le coup de chaleur ou insolation : il s’agit d’une réaction générale de l’organisme liée à une exposition prolongée au soleil. Cette surchauffe se traduit par une forte fièvre, un visage rouge, des maux de tête, une importante sensation de soif, parfois des vomissements et des troubles de la conscience.

Des précautions simples

Bon nombre de vacanciers sont victimes de coups de soleil ou coups de chaleur à force de s’être exposés au soleil de longues heures aux périodes les plus chaudes de la journée sans aucune protection…Voici quelques précautions simples à prendre pour se protéger du soleil :

  •  Évitez de rester au soleil entre 12h et 16h car ses rayons sont alors verticaux et pénètrent facilement dans la peau ;  
  • Équipez-vous au minimum d’un chapeau et de lunettes de soleil, en vérifiant que celles-ci filtrent bien 100% des ultraviolets. Pensez également à porter des vêtements amples et légers (tee-shirt…) et à vous munir d’un parasol ;  
  • Utilisez une crème solaire adaptée à votre phototype, en n’hésitant pas à demander conseil à votre pharmacien. Renouvelez l’application toutes les deux heures et après chaque baignade ;
  • Certains médicaments augmentent la sensibilité de la peau au soleil et peuvent provoquer des réactions (rougeurs, plaques d’eczéma…). Vérifiez sur la notice que l’exposition au soleil n’est pas déconseillée.

Les dangers du rayonnement

Prenez garde aux nombreux pièges solaires : le parasol ne protège pas complètement puisque les rayons du soleil se réfléchissent sur le sable, la sensation de fraîcheur donnée par une baignade ou le vent ne font que donner l’illusion de ne pas être touché par le soleil, les nuages ne bloquent qu’une infime partie des rayons solaires et certaines surfaces réfléchissantes comme le sable, l’eau et la neige augmentent sensiblement les risques… .

Evitez l'usage des cabines UV. Le rayonnement émis équivaut à un soleil de très forte intensité (même s’il est peu associé à l’apparition de coups de soleil) et il ne prépare pas la peau au soleil. Cette pratique est fortement déconseillée car elle augmente les risques de cancers de la peau. 
 

Respecter son phototype

Le phototype correspond aux facultés de réaction d’une personne aux rayons du soleil. Il est déterminé par :

  • la carnation (teinte de peau),
  • la couleur des cheveux,
  • la présence de taches de rousseur ou non,
  • la couleur des yeux,
  • la capacité à prendre des coups de soleil ou au contraire à bronzer sans problème.

 

Il existe 6 phototypes. Suivant le phototype de votre peau, voici les conseils à suivre :

  • Peau très claire, taches de rousseur, cheveux blonds ou roux, yeux clairs, bronzage inexistant et coups de soleil systématiques : ne cherchez pas à bronzer, évitez l’exposition au soleil et optez pour une protection maximale (SPF 50+).
  • Peau claire, cheveux blonds-roux ou châtains, yeux clairs à bruns, taches de rousseur apparaissant au soleil, bronzage difficile et coups de soleil fréquents : ne cherchez pas à bronzer, évitez le plus possible l’exposition au soleil et optez pour une crème à protection haute (SPF 30-50).
  • Peau claire ou légèrement mate, cheveux châtains à bruns, bronzage progressif et coups de soleil occasionnels : ne vous exposez au soleil qu’avec prudence et optez pour une crème à protection moyenne (SPF 15-30).
  • Peau mate, cheveux châtains ou bruns, yeux foncés, bronzage assez facile et coups de soleil peu courants : exposez-vous au soleil de manière progressive et optez pour une crème à protection basse (SPF 15-25).
  • Peau foncée, yeux foncés,  bronzage facile et coups de soleil rares : exposez-vous au soleil de manière progressive et optez pour une crème à protection basse (SPF 15-25).
  • Peau noire, cheveux noirs, yeux noirs, coups de soleil très exceptionnels : exposez-vous au soleil de manière progressive et optez pour une crème à protection basse (SPF 15).

 

Soleil et ses conséquences Sources

- Guide Un bon usage du soleil de la ligue contre le cancer
- Croix-Rouge française
- Guide Canicule : santé en danger de Ministère de la Santé, INPES et INVS
- Association Médicale Canadienne (ALC)

- Guide « Vivre en harmonie avec le soleil – Tout savoir sur la prévention solaire » - Harmonie Mutuelle - 2014

Auteur(s): Clément GILBERT, journaliste - Mise à jour vendredi 18 août 2017