Allaitement : un sevrage réussi

Allaitement : un sevrage réussi

Reprise du travail, besoin d’activité… tout a une fin, même l’allaitement au sein ! Comment franchir cette étape bien naturelle en douceur ?

Quand ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un allaitement au sein exclusif pendant six mois. Le secret d’un sevrage réussi réside en une diminution progressive du nombre de tétées pour habituer votre bébé et votre organisme en douceur. Quel que soit le moment choisi (bien souvent la reprise du travail), le passage du sein au biberon nécessite un minimum de disponibilité. Évitez les périodes de stress, de changement ou de séparation et comptez une quinzaine de jours.

Comment ?

Commencez par remplacer une seule tétée, celle de l’après-midi, par un biberon. Si bébé le repousse, n’insistez pas. Renouvelez l’expérience quelques heures plus tard. Cette première étape est la plus délicate. Si l’essai est concluant, en laissant toujours des intervalles de quelques jours, remplacez successivement la tétée du déjeuner, du soir puis du matin. En principe, l’arrêt progressif des tétées au sein provoque le tarissement du lait maternel. La poitrine retrouve peu à peu sa forme et son volume.

Bonnes idées

  • Donnez des biberons de votre propre lait, les premiers temps, pour une transition moins brutale.
  • Utilisez les tétines physiologiques, plus proches de la forme du mamelon.
  • Restez sur une " petite vitesse " de tétine. Le bébé a l’habitude de tirer énergiquement sur le sein.
  • Préférez un lait tiède plutôt que froid pour se rapprocher du lait maternel.
  • N’hésitez pas à confier le bébé au papa. Éloigné de votre odeur, il acceptera mieux le biberon.

Auteur(s): Anne-Sophie Prévost - Mise à jour mardi 21 février 2017