L’apprentissage des goûts

L’apprentissage des goûts

Votre enfant préfère le sucré au salé et un aliment amer provoque chez lui des grimaces. Cet apprentissage des goûts débute déjà dans le ventre de la mère et s'enrichit avec la diversification alimentaire. Pour éduquer les papilles de votre enfant et qu'il devienne un petit "gourmet", voici quelques conseils.

Le goût est composé de 4 (à 5) saveurs : salée, sucrée, salée, amère (umami qui signifie " " délicieux " en japonais). Il évolue avec l’âge de votre enfant.

Les sens en éveil

L’éveil au goût passe par les cinq sens. Les sens sont stimulés par un aliment, ce qui permet à l’enfant d’aller à sa découverte. Faites-lui découvrir les aliments de manières différentes : par la vue, le toucher, l’odorat, le goût, l’ouïe.

Une alimentation équilibrée et variée

Durant cette phase d’apprentissage et de découverte du goût, proposez à votre enfant une alimentation :

  • équilibrée
  • variée : jusqu’à l’âge de 2 ans, l’enfant est en général curieux de découvrir de nouveaux aliments, de nouvelles saveurs.

Etre à son écoute

Laisser votre enfant ajuster ses prises alimentaires en fonction des signaux de faim et de satiété : 

  • proposez-lui 3 repas/jour et 1 collation (au moins 3 heures après le repas et pas plus de 2 heures avant le prochain repas)
  • il " s’auto-régulera " seul
  • respecter son appétit : il est différent pour chaque enfant, éviter la comparaison entre enfants 
  • ne forcez pas votre enfant à manger des aliments (nouveaux ou pas) ou à finir son assiette. 

Un moment familial

Pensez au fait que votre enfant vous " observe " et va apprendre en vous imitant (" Faire comme papa ou comme maman ") pour lui proposer des " repères " :

  • habituez votre enfant à des repas à heures régulières, qui vont le sécuriser
  • limitez les prises alimentaires en dehors des heures de repas
  • mangez lentement afin qu’il reconnaisse les signes de satiété : essayez de consacrer 30 à 45 minutes au repas, et au moins 30 minutes lorsque votre enfant devient plus autonome
  • s’asseoir à table et essayer que le moment du repas soit un moment de partage, calme et convivial.

Si votre enfant a peu mangé à un repas, évitez de lui proposer un goûter s’il a faim, et préférez avancer l’horaire du repas à venir.Eviter " l’aliment-récompense " ou " l’aliment-chantage ".

Favorisez l’activité physique

Proposez à votre enfant de bouger en fonction de son développement.

Age           Développement psychomoteur
1 an Marche, tenu par la main, puis seul, met des objets dans une boîte, les sort, pointe du doigt
15 mois Monte l’escalier à quatre pattes, retrouve un objet caché
18 mois Marche, s’assied seul, joue avec une poupée

2 ans

Court, tape dans une balle, nomme les images, comprend des ordres simples, mange bien avec une cuillère
3 ans Fait du tricycle, saute sur place, tient sur un pied environ 5 secondes

Sources

Guide PNNS : le guide nutrition de la naissance à 3 ans" Alimentation de l’enfant de 0 à 3 ans " 2° édition - Patrick Tounian, Françoise Sarrio - Edition Elsevier" Mon enfant mange tout de 2 à 10 ans " - Marie Claire Thareau-Dupire - Edition Leduc.SSite internet www.mangerbouger.fr

Auteur(s): Cristina Lallement - diététicienne, nutritionniste - Mise à jour mardi 21 février 2017