Les soins du zizi chez le petit garçon

Les soins du zizi chez le petit garçon

Voici quelques informations pour vous permettre de mieux comprendre les enjeux autour de la question du décalottage et de vous aider lorsque votre enfant doit être opéré du prépuce.

Le décalottage n’est pas nécessaire

A la naissance et chez 96 % des nouveau-nés de moins d’un an, la face interne du prépuce adhère au gland et l’ouverture au bout du prépuce est étroite, rendant le décalottage impossible. Il s’agit d’un phimosis physiologique qui, au contraire du phimosis pathologique, est tout à fait normal.
Grâce aux manipulations de l’enfant et aux érections spontanées, ces adhérences vont progressivement se libérer et le bout du prépuce s’élargira permettant le décalottage.  Généralement le prépuce pourra être complètement décalotté vers 3 ou 4 ans chez la majorité des enfants.
Le conseil est donc de laisser faire : les " problèmes " de décalottage se régleront naturellement dans la quasi-totalité des cas.

Les risques du décalottage forcé

Lorsque le prépuce de votre bébé ne se rétracte pas facilement, il ne faut surtout pas le faire de " force ", car ces manipulations sont non seulement très douloureuses mais peuvent entrainer des petites lésions et provoquer ce qu’on appelle un phimosis acquis.
Un autre risque majeur est de provoquer un paraphimosis, qui survient lorsque le prépuce, encore trop serré, reste coincé en position décalottée. L’anneau du prépuce (son extrémité) comprime alors le gland, provoquant un œdème, c’est-à-dire le gonflement du gland, et cela est très douloureux. Si le paraphimosis n’est pas réduit rapidement, cela peut conduire à une nécrose du gland. Il s’agit d’une urgence médicale.

Comment laver le zizi de mon petit garçon ?

Pendant le bain ou la toilette de votre enfant, lavez son sexe avec de l’eau et un savon doux, mais sans tenter de le décalotter. Rincez bien le savon car il peut être irritant s’il n’est pas bien rincé.
Lorsque le prépuce pourra se décalotter un peu ou complètement, le gland pourra être lavé de la même façon.
Il est quelque fois possible de voir une substance blanchâtre ou jaunâtre, appelé smegma, entre le gland et le prépuce. Il s’agit d’un lubrifiant naturel qui facilitera plus tard le décalottage de votre enfant. Il ne faut pas chercher à tout prix à le nettoyer, il s’éliminera spontanément lorsque votre enfant pourra se décalotter.

Quand consulter un médecin ?

Voici les signes qui doivent vous alerter et vous amener à consulter un médecin :

  • le prépuce de votre enfant est rouge, gonflé,
  • il y a des écoulements purulents,
  • votre enfant se plaint de douleurs quand il fait pipi.

En dehors de ces signes d’alerte et de plaintes de votre garçon, il n’y a aucune raison de s’inquiéter.

Si mon enfant doit être opéré pour un phimosis

En cas de phimosis, il existe deux types d’intervention qui sont proposées à partir de 5 ou 6 ans :

  • la plastie du prépuce, qui consiste à élargir le prépuce ;
  • la posthectomie, qui consiste à enlever le prépuce.

Les soins du prépucePour en savoir plus et en parler avec votre enfant, l’association SPARADRAP a réalisé une fiche d’information illustrée sur l’opération du prépuce. Vous pouvez la télécharger gratuitement ou commander un exemplaire papier sur le site de l’association.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le dossier complet : " Décalotter ou pas le zizi de mon petit garçon ? " sur le site de l’association SPARADRAP.

Sources

Les soins du zizi chez le petit garçonAssociation SPARADRAP, une association pour guider les enfants dans le monde de la santé, www.sparadrap.org
Créée en 1993 par des parents et des professionnels, elle a pour missions de mieux informer et préparer les enfants et leurs parents à un soin, un examen de santé ou une hospitalisation, de favoriser une meilleure prise en charge de la douleur de l’enfant, et de valoriser le rôle des proches lorsque l’enfant est malade ou hospitalisé.

Concrètement, elle crée des guides pratiques illustrés pour informer les enfants et leurs parents, elle forme les professionnels de la santé et de la petite enfance, et elle anime un site Internet avec un espace ludique et pédagogique pour les enfants, des conseils, des témoignages et de nombreuses informations pour les parents et les professionnels.

Auteur(s): Association SPARADRAP - Mise à jour lundi 15 mai 2017