Mon enfant doit porter un platre

Mon enfant doit porter un platre

Votre enfant va porter un pltre le temps ncessaire sa gurison : cela peut durer 3 semaines, un mois ou plus ! Pour bien prendre soin du pltre et sorganiser au mieux au quotidien, voici quelques conseils pratiques pour vous aider vous et votre enfant.

La vie quotidienne avec un plâtre

Les premiers jours, pour éviter un éventuel œdème (gonflement), il faut surélever le membre plâtré et rappeler à votre enfant de bouger souvent ses doigts ou ses orteils. Si le membre plâtré empêche votre enfant de marcher, l’équipe médicale lui proposera d’utiliser des béquilles (dès 7 ans environ) ou un fauteuil roulant pour se déplacer. Votre enfant peut ressentir des démangeaisons sous le plâtre, surtout au début. Or plus on gratte, plus ça démange ! Pour l’aider, vous pouvez lui suggérer de gratter le bras ou la jambe qui n’est pas plâtré. Dites-lui surtout de ne pas utiliser un objet pointu, coupant ou qui pourrait se casser et se coincer, car il risquerait de blesser sa peau. 

Quelles activités avec un plâtre ?

Si votre enfant va à l’école, conseillez-lui d’éviter les bousculades dans les couloirs ou à l’heure de la récréation et transmettez ces consignes à l’ensemble du personnel.Le sport est interdit avec un plâtre et votre enfant peut en ressentir une grande frustration. En attendant la fin du traitement,  proposez-lui des activités plus calmes : lire, regarder des films, jouer à des jeux vidéo ou de société…  

Prendre soin du plâtre

Votre enfant doit être très attentif à ne pas abîmer ou casser son plâtre. Précisez-lui bien que si c’était le cas, il faudrait le refaire et cela risquerait de prolonger le traitement. Faire sa toilette avec un plâtre peut devenir compliqué car il doit rester bien au sec. Utilisez une protection étanche pour faire la toilette de votre enfant : un sac plastique, du film alimentaire ou des protections spécifiques vendues en pharmacie. Même bien protégé, maintenez toujours le membre plâtré loin de l’eau, utilisez un gant de toilette bien essoré et ne dirigez pas le jet de la douche vers le plâtre… Pour les plus petits, vous pouvez utiliser des lingettes ou une lotion nettoyante sans rinçage.

La surveillance du plâtre

Dans les heures qui suivent la pose, emmenez votre enfant aux urgences de l’hôpital si :

  • il ne peut pas bouger ses doigts ou ses orteils sans avoir mal, ou s’ils sont gonflés, très pâles, froids ou bleutés ; 
  • votre enfant ressent des picotements ou des fourmillements intenses ; 
  • son mollet ou sa cuisse sont gonflés ou douloureux. 

Durant toute la durée du traitement, surveillez le plâtre pour éviter d’éventuelles complications :

  • si le plâtre change de couleur, si une tache apparaît, si votre enfant peut bouger l’articulation immobilisée ou si le plâtre sent mauvais, allez aux urgences de l’hôpital ; 
  • certains enfants introduisent parfois des objets sous leur plâtre et n’osent pas le dire à leurs parents alors que cela peut provoquer une infection de la peau. 

En cas de doute, contactez par téléphone l’équipe médicale qui a posé le plâtre.

Le retrait du plâtre

Le médecin qui fait les radios de surveillance pour contrôler la guérison, décidera de l’arrêt définitif du traitement et du retrait du plâtre.Même si ce n’est pas douloureux, le retrait peut être impressionnant. Pour préparer votre enfant, expliquez-lui son déroulement : le plâtre est d’abord fendu grâce à une roue qui vibre et tourne, puis on écarte les deux parties du plâtre coupé, et enfin, on découpe le jersey (le tissu placé entre la peau et le plâtre). Précisez aussi à votre enfant que le membre plâtré pourra lui sembler différent mais que très vite, il reprendra son aspect normal. La plupart du temps, les enfants n’ont pas besoin de faire de la rééducation, notamment en cas de fracture. En effet, en reprenant sa vie de tous les jours, votre enfant se remusclera tout seul.

Voir aussi

Mon enfant doit porter un platrePour vous aider, l’association SPARADRAP a conçu différents supports : 

 

Sources

Mon enfant doit porter un platreAssociation SPARADRAP, une association pour guider les enfants dans le monde de la santé, www.sparadrap.org
Créée en 1993 par des parents et des professionnels, elle a pour missions de mieux informer et préparer les enfants et leurs parents à un soin, un examen de santé ou une hospitalisation, de favoriser une meilleure prise en charge de la douleur de l’enfant, et de valoriser le rôle des proches lorsque l’enfant est malade ou hospitalisé.

Concrètement, elle crée des guides pratiques illustrés pour informer les enfants et leurs parents, elle forme les professionnels de la santé et de la petite enfance, et elle anime un site Internet avec un espace ludique et pédagogique pour les enfants, des conseils, des témoignages et de nombreuses informations pour les parents et les professionnels.

Auteur(s): Association SPARADRAP - Mise à jour mardi 16 octobre 2018