Un « lit de grand » pour longtemps

Un « lit de grand » pour longtemps

Votre enfant se sent à l’étroit dans son petit lit à barreaux ou a une fâcheuse tendance à vouloir l’escalader, passez à la taille supérieure. Comment choisir ce « lit de grand » pour une transition en douceur ?

Quel équipement ?

- Astucieux, le lit évolutif - même le matelas peut l’être grâce à des bandes autoagrippantes - grandit en même temps que lui avec deux dimensions de couchage : 90 x 140 cm puis 90 x 190 cm.

- Ne réutilisez jamais un vieux matelas. Choisissez-le parfaitement adapté aux dimensions du lit, ferme, réversible (deux faces été/hiver) et éventuellement traité anti-acariens ou antibactérien.

- Un sommier à lattes apparentes permet une meilleure aération.

- N’oubliez pas l’alèse imperméable en coton pour protéger des petits accidents.

- Si vous préférez un lit basique (90 x 190 cm), placez-le contre un mur avec une barrière de sécurité, au moins les premiers mois.

Consignes de sécurité

- Fixée entre le sommier et le matelas, la barrière de lit rassure les enfants et les parents. Intégrée, amovible, pliable, de taille moyenne (45 x 100 cm) ou extra-longue (140 cm), elle prévient tout risque de chute.

- Évitez également les lits en hauteur avant 5 ou 6 ans.

- Comme pour tout matériel de puériculture, vérifiez la mention " conforme aux exigences de sécurité en vigueur " ou les normes de sécurité européennes (NF EN 716).

- Enfin, n’oubliez pas une veilleuse ou une petite lampe de poche maintenant que votre " grand " peut se lever la nuit.

- Et fini les turbulettes, gigoteuses ou surpyjamas ! Il sait désormais se débrouiller seul avec sa couette… un nouveau pas vers l’autonomie.

Astuces pour passer au "lit de grand"

- Evitez de coupler ce changement de lit avec un autre événement important (déménagement, naissance de la petite sœur…).

- Impliquez votre enfant dans le choix du lit : après lui avoir expliqué pourquoi il doit quitter son lit à barreaux, emmenez-le avec vous choisir son lit de grand. Il sera fier ! Faites de même pour le choix de sa housse de couette et ses draps.
Le jour J, si votre enfant semble hésitant : une période de transition peut l’aider. Conserver le petit lit le temps qu’il se familiarise en douceur avec son nouveau lit. Vous pouvez par exemple lire l’histoire du soir dans le grand lit et le laisser dormir encore quelques nuits dans son petit lit.

- S’il se lève la nuit : cette transition reste un grand changement pour votre enfant. Il est possible que cela perturbe un peu son sommeil. S’il se lève les premières nuits, ramenez-le patiemment dans son lit.

Auteur(s): La rédaction harmonie-prevention.fr - Mise à jour vendredi 24 février 2017