Sommeil et rythmes scolaires

Sommeil et rythmes scolaires

Pour grandir en bonne santé et profiter de tous les apprentissages, votre enfant a encore besoin de beaucoup de sommeil même après 3 ans. Comment l’aider à trouver son rythme quand il fait ses premiers pas à l’école maternelle ?

Le sommeil est l’allié indispensable de l’apprentissage : sans lui, impossible pour votre enfant de bien fixer toutes les nouvelles choses apprises dans la journée, de " digérer " ses émotions. Mais entre la maison et l’école, pas toujours facile de trouver un rythme qui convienne à tout le monde.

Sieste ou pas sieste ?

De nombreuses études scientifiques montrent que la sieste est essentielle pour la majorité des enfants jusqu’à l’âge de 5 ans environ. La première année d’école maternelle, elle est systématique. La 2e année (moyenne section), elle doit être proposée aux enfants qui en ont besoin, mais pas imposée aux autres. Pour les enfants qui ont du mal à s’endormir, mieux vaut proposer un " moment calme ", avec des activités tranquilles.
Calquez-vous sur le rythme de l’école, afin que la routine soit la même tous les jours. Le tout avec souplesse ! Si votre enfant ne fait plus la sieste à l’école mais que vous le trouvez fatigué, n’hésitez pas à lui proposer de la faire à la maison les mercredis et les week-ends.

Routine et bonnes habitudes

  • Des horaires réguliers de coucher à la sieste et le soir sont le meilleur moyen d’aider votre enfant à bien dormir. Sans être trop rigide non plus ! Fixez-vous comme objectif de coucher une tranche horaire d’une demi-heure le soir (entre 20h et 20h30 par exemple).
  • Le rituel du soir : se laver les dents, faire pipi, lire une histoire, faire un gros câlin… Chaque soir, répétez les mêmes actions avec votre enfant, afin de l’accompagner en douceur jusqu’au moment de s’endormir. Évitez les écrans et les activités trop intenses à ce moment-là.
  • S’il ne veut pas dormir, essayez de comprendre pourquoi, aidez-le si nécessaire. Et si après 15 à 20 minutes seul dans son lit il ne dort toujours pas, proposez lui une activité calme dans son lit : regarder un livre ou faire un puzzle pendant 15 à 30 minutes maximum.
  • Le réveil aussi est un moment important : ne brusquez pas votre enfant ! Prévoyez suffisamment de temps pour qu’il soit bien réveillé au moment du petit-déjeuner et puisse ainsi manger correctement.

Sources

- Livre " Le sommeil, le rêve et l'enfant " des Dr Marie Thirion et Marie-Josèphe Challamel, Éd. Albin Michel.
- Livre " Cet enfant qui ne dort pas… Pour en finir avec les nuits sans sommeil. " de Lyliane Nemet-Pier, psychologue clinicienne, Éd. Albin Michel.

Auteur(s): Émilie Gillet - Mise à jour lundi 28 août 2017