Du fluor à juste dose

Du fluor à juste dose

Le fluor aide à combattre les caries. Associé à une bonne hygiène, cet oligo-élément contribue à reminéraliser l’émail des dents, à condition d’être pris à bonne dose. Explications…

L’effet fluor

Les bactéries de la plaque dentaire produisent des acides et entraînent une déminéralisation de l’émail. Celui des dents de lait est beaucoup moins épais et plus fragile que celui des dents permanentes, jusqu’à l’âge de 30 mois. Ensuite, les porosités diminuent mais la fragilité de constitution demeure. Le fluor a une double action. Il agit au niveau des couches superficielles de l’émail, en le renforçant, et sur la plaque bactérienne.

Où en trouve-t-on ?

Les apports en fluor proviennent essentiellement de l’alimentation (sel de table, eau de distribution ou embouteillée…), des médicaments (comprimés, gouttes, gels et vernis fluorés) et du dentifrice. La supplémentation en fluor n’est plus systématique chez le nourrisson. Jusqu’à 2 ans, en l’absence d’autres apports fluorés par les eaux de boisson ou de préparation des biberons, la dose prescrite est de 0,25 mg/jour. De 2 à 6 ans, la prescription est modulée en fonction des habitudes familiales d’alimentation et d’hygiène. Car le fluor en excès devient nuisible et augmente le risque de fluorose, une coloration inesthétique et une détérioration de l’émail.

Quel dentifrice choisir ?

Avant l’âge de 3 ans, il est déconseillé d’utiliser un dentifrice fluoré, compte tenu du risque d’ingestion. De 3 à 6 ans, choisissez pour votre enfant un dentifrice à teneur réduite en fluor d’autant plus s’il ne sait pas cracher : 250 à 500 ppm. Ce taux est indiqué au dos de l’emballage.

Sources

Association dentaire française (ADF) : www.adf.asso.fr.
Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) : www.ufsbd.fr.
" Fluor et prévention de la carie dentaire ", Afssaps, 5 avril 2004.

Auteur(s): Ghislaine Trabacchi - Mise à jour mardi 21 février 2017