Animaux de compagnie : comment prévenir les accidents ?

Animaux de compagnie : comment prévenir les accidents ?

Un chien ou un chat jouent un rôle dans la croissance affective et psychologique d’un enfant. Entre l’enfant et son petit compagnon à poils, s’instaure une relation émotionnelle forte : c’est un compagnon de jeux, un complice qui sait consoler les chagrins, un ami fidèle et affectueux. Mais c’est également un danger potentiel...

Chaque année, des enfants se font mordre très sévèrement par le chien de la famille.

Il existe des solutions pour réduire ces accidents dramatiques :

  • une bonne socialisation du chien
  • une éducation des enfants dans leur relation avec l’animal
  • une surveillance des parents lorsque les enfants sont petits.

Plusieurs études arrivent aux mêmes conclusions : 65 % des victimes de morsures ont moins de 10 ans, et les enfants de 1 à 6 ans constituent un groupe à risque, qui se fait mordre au visage. 38 % des morsures surviennent lors d’interactions habituelles entre enfants et chiens : caresses, jeux…Dans 80 % des cas de morsures, le chien agresseur est connu de l’enfant. La majorité des parents, dont les enfants ont été mordus par le chien de la famille, pensait pouvoir faire totalement confiance à l’animal. Les morsures sont le fait de toutes les races, de la plus petite à la plus grande, de celle réputée la plus gentille à celle réputée très agressive.En règle générale, les morsures de gros chiens donnent lieu à davantage de consultations que celles provoquées par des petits animaux, du fait des lésions plus sévères en rapport avec la taille et la force des mâchoires.

  • 65 % des morsures sont dues aux chiens
  • 25 % aux chats
  • 10 % à d’autres animaux.

Les enfants se font souvent mordre parce qu’ils manquent de jugement et ne savent pas interpréter les avertissements du chien. Même un chien sociable peut mordre s’il se sent menacé ou s’il est eff rayé.

Des conseils pour éviter les accidents

La plupart des accidents peuvent être évités si les parents adoptent un comportement adéquat et font respecter certaines règles de conduite :

  • éduquer le chien
  • ne jamais laisser un enfant seul avec un animal
  • apprendre à l’enfant à respecter le chien et à reconnaître les signes d’agressivité de l’animal.

D’autres conseils

  • Vérifiez que le chat n’accède pas au lit de bébé, car il pourrait l’étouffer en se couchant trop près de lui.
  • Il est essentiel d’enseigner aux enfants qu’ils doivent respecter les animaux : un animal n’est pas un jouet, mais un être vivant qui peut avoir des réactions inattendues.
  • Il est également important que le chien considère tous les membres de la famille, y compris les plus petits, comme ses supérieurs hiérarchiques.
  • Apprenez à l’enfant à ne pas envoyer des messages à risque au chien : serrer son cou entre ses bras peut être interprété comme une attitude de domination, le fixer dans les yeux est une provocation pour le chien, l’embêter quand il mange…

De plus en plus de NAC en France

Les NAC (nouveaux animaux de compagnie) sont les espèces animales exotiques ou sauvages (rongeurs, reptiles, oiseaux, etc.) commercialisées pour vivre dans un environnement domestique. Bon nombre de NAC sont porteurs de bactéries, germes, parasites.
Notre conseil : renseignez-vous auprès d’un vétérinaire pour connaître les soins à délivrer à votre NAC. Pensez aussi à consulter ce professionnel qui peut vous conseiller dans le choix d’un NAC en fonction de l’âge de votre enfant.

Sources

Article extrait du Guide "Grandir en toute sécurité", réalisé en partenariat avec Calyxis

Auteur(s): La rédaction harmonie-prevention.fr - Mise à jour vendredi 24 février 2017