B.a.-ba des petits bobos

B.a.-ba des petits bobos

Une bosse, un bleu, une écorchure, une plaie – la chute représente la première cause d’accident chez l’enfant – ou une piqûre d’insecte… comment réagir le moment venu ?

Bleus et bosses

Si un choc s’accompagne d’un bleu ou d’une bosse (sur une surface osseuse), le premier geste consiste à rafraîchir la zone douloureuse quelques minutes avec une poche de glace, des glaçons dans un torchon ou à défaut un linge humide. Le froid calme la douleur et diminue le gonflement. Appliquez ensuite une crème à base d’arnica.

Plaies et écorchures

Toute plaie comporte un risque d’infection. Nettoyez la blessure avec de l’eau et du savon de Marseille pour éliminer les corps étrangers (terre, sable, gravillons…), rincez abondamment puis séchez avec une serviette propre ou une compresse stérile. Désinfectez ensuite (avec un antiseptique incolore et indolore) puis recouvrez la blessure d’un pansement adhésif aéré.

Saignements

En cas de petite plaie, une simple compression à l’aide d’un linge propre ou d’un tampon de gaze (pendant quelques minutes) permet de stopper le saignement. Évitez le coton hydrophile. Pour un saignement de nez, demandez à l’enfant de comprimer la narine avec le doigt pendant plusieurs minutes en penchant la tête en avant.

Piqûres d’insectes

Pour toute piqûre, désinfectez la peau avec un antiseptique local. Si l’insecte avait un dard et qu’il l’a laissé, retirez-le, délicatement pour éviter de le casser, avec une pince à épiler préalablement désinfectée. En cas de piqûres localisées dans la bouche ou dans l’arrière-gorge ou de signes d’allergie (gonflement, douleurs, malaises), appelez immédiatement le 15.

Sources

" Le Guide des urgences familiales ", Dr René Gentils, Pocket, 2005.
" Guide des premiers secours à la maison ", Dr Pascal Cassan et Dr Caroline Cross, Eyrolles Pratique, 2005.

Auteur(s): Anne-Sophie Prévost - Mise à jour mardi 21 février 2017