L’allaitement

L’allaitement

Vous avez choisi d’allaiter bébé au sein. Bienfaits, mise en route, sevrage… voici tous les conseils pour vivre cette expérience avec sérénité.

Pourquoi allaiter ?

L’Organisation mondiale de la santé recommande, si possible, 6 mois d’allaitement maternel exclusif, et au moins 4 mois pour un bénéfice santé.

  • Votre lait est adapté au développement de bébé (croissance, maturation du système nerveux central…) et favorise sa santé (prévention des infections, allergies…).
  • L’allaitement aide à réduire le volume de l’utérus après l’accouchement, protège de certains cancers….
  • Ce tendre tête-à-tête permet de partager des moments complices.
    Pour anticiper cette expérience, informez-vous lors de la grossesse auprès de la sage-femme (consultations, préparation à l’accouchement), des associations, de vos proches…

"La décision d’allaiter puis de poursuivre l’allaitement appartient à chaque femme, à chaque couple, et tous les choix sont respectables", souligne Le guide nutrition de la naissance à trois ans (*).

Mode d’emploi

Mise en route et quotidien

  • Installez-vous confortablement dans un siège ou un lit en calant votre dos avec des oreillers.
  • Positionnez le visage de bébé contre votre sein pour qu’il tète le mamelon à pleine bouche, en alignant l’arrière de sa tête avec sa colonne vertébrale pour une bonne déglutition.
  • Allaitez bébé à chaque réveil les 2 premiers jours. Il découvre la faim et profite des bienfaits nourrissants du colostrum, liquide sécrété par vos seins. Puis, respectez sa demande pour répondre à ses besoins et favoriser la production de lait.
  • A la maternité, demandez conseil aux sages-femmes et puéricultrices pour acquérir les gestes adaptés.
  • Equilibrez votre alimentation sans "manger pour deux" et buvez beaucoup d’eau.
  • Evitez le tabac, l’alcool et limitez le café.

Recommandations

  • Vos seins sont gonflés et sensibles à cause de la montée de lait ? Proposez le sein plus souvent à bébé, et alternez les deux seins lors de la même tétée. En quelques jours, la production de lait s’adaptera à ses besoins et vous alternerez les seins d’une tétée à l’autre.
  • Demandez l’avis de votre médecin ou sage-femme qui contrôlera sa courbe de poids et de croissance et votre santé. L’allaitement maternel est contre-indiqué dans certains cas (maladies ou traitements).
  • Parfois, le papa se sent exclu. Pour nouer une relation avec bébé, vous pouvez lui donner le bain, le bercer, le promener…

Le sevrage

  • Si vous reprenez le travail, vous pouvez continuer à allaiter matin et soir.
  • Servez-vous d’un tire-lait (remboursé sur prescription) et conservez les biberons au réfrigérateur 48 heures, ou plusieurs semaines au congélateur.
  • Si vous arrêtez totalement ou en partie de nourrir votre petit au sein pour lui donner un " lait " infantile et/ou d’autres aliments, on parle de sevrage.
  • Vous pouvez sevrer bébé en plusieurs étapes. "Supprimez les tétées une par une, en commençant par les moins abondantes, celles du milieu de la journée. Supprimez ensuite celle du soir, et enfin celle du matin. L’idéal serait de pouvoir laisser une semaine entre chaque suppression de tétée. Si vous ne pouvez pas, gardez au moins un espace de 2 ou 3 jours", conclut Le guide nutrition de la naissance à trois ans
  • En cas de problèmes (engorgement des seins, crevasses, incompréhension des pleurs…), demandez l’aide de la sage-femme.

Sources

(*) Le guide nutrition de la naissance à trois ans. Guide officiel du Programme national nutrition santé (PNNS).
Benoît Le Goëdec, sage-femme, auteur de Papa débutant (Editions First).

Vidéos

Les bienfaits de l'allaitement

Les bienfaits de l'allaitement

Auteur(s): Anne-Laure Guiot - Mise à jour lundi 20 février 2017