Le couple après l’accouchement

Le couple après l’accouchement

Avec le retour à la maison, chamboulé par l’arrivée de bébé, la fatigue, la difficulté à gérer le quotidien… vous avez tendance à mettre votre vie de couple entre parenthèses. Pourtant, avec quelques attentions, il est possible de vous accorder des moments rien qu’à vous pour mieux vous épanouir dans votre nouveau rôle de parents.

Faire des pauses pour mieux gérer le quotidien

Donner le biberon et le bain, changer les couches… avec vos nouvelles responsabilités, vous concentrez toute votre attention sur bébé. "Aujourd’hui, pères et mères partagent les tâches quotidiennes. Chacun soutient l’autre en prenant le relais", observe le Dr Joëlle Bensimhon, gynécologue (*). Souvent, la fatigue prend le dessus et vous délaissez votre vie de couple. "N’oubliez pas de prendre le temps de vous adapter à cette situation, conseille la spécialiste. Vous pouvez profiter des siestes de bébé pour vous reposer." Souvent, la jeune mère n’a plus le temps de penser à elle. "A la moindre occasion, prenez soin de vous en allant chez le coiffeur ou l’esthéticienne ou en faisant du shopping, suggère le Dr Bensimhon. Pourquoi ne pas faire un dîner en amoureux ou une sortie après avoir confié bébé à des proches ? Ce " break " peut permettre de faire le plein d’énergie."

Apprendre à être parents

Questions, doutes, hésitations… parfois, vous peinez à trouver votre place et vous vous sentez débordé(e) voire démuni(e) face aux demandes de votre enfant ? "Rien de plus normal, être parents, ça s’apprend, indique la spécialiste. C’est à force de tâtonner que vous connaîtrez mieux les besoins de bébé." La moindre tension met souvent le couple à l’épreuve. "Quand l’un n’est pas disponible, l’autre peut vite se sentir mis à l’écart, et c’est l’incompréhension qui s’installe, relève Zoé Piveteau, psychologue. Il est essentiel de pouvoir mettre des mots sur ce que vous ressentez et de maintenir le lien qui vous unit dans cette aventure de la parentalité."

Reprendre des rapports sexuels en douceur

Sur le plan physique aussi, le corps de la femme est souvent malmené par l’épreuve de l’accouchement. "On recommande de patienter 4 et 6 semaines avant de reprendre des rapports sexuels le temps que le vagin et l’utérus retrouvent leur place, que l’épisiotomie ou la césarienne soit cicatrisée et que les saignements cessent. La rééducation périnéale prépare la reprise de relations sexuelles harmonieuses", explique le Dr Joëlle Bensimhon. L’accouchement entraîne aussi un chamboulement hormonal. "Il déclenche une chute du taux d’oestrogènes (hormones féminines) qui s’accompagne souvent d’une sécheresse vaginale et réduit l’afflux sanguin dans les petits vaisseaux vaginaux qui concourent au désir sexuel et à l’orgasme, note la spécialiste. Il est conseillé d’utiliser un gel lubrifiant pour éviter les douleurs lors de la pénétration." De même, une autre hormone sécrétée à fortes doses pendant l’allaitement (la prolactine) fait baisser la libido. "En attendant que votre partenaire soit prêt(e), rien ne vous empêche de profiter de moments d’intimité pour parler de vos envies et vous livrer à des caresses et jeux amoureux. Il est également recommandé de se protéger lors du premier câlin amoureux pour éviter une nouvelle grossesse non désirée, car l’ovulation peut se produire avant le retour de vos règles, prévient la gynécologue. En général, la première consultation post-natale a lieu 6 semaines après l’accouchement et permet d’opter pour une contraception adaptée."

Sources

(*) A lire
La grossesse pour les nuls, Dr J. Stone, Dr K. Eddleman, Mary Duenwald, Dr Joëlle Bensimhon, Editions First.
Mon bébé, mon utérus et Moi, Kaz Cooke, Préface et adaptation du Dr Joëlle Bensimhon, Editions Leduc.

 

Auteur(s): Anne-Laure Guiot - Mise à jour lundi 20 février 2017