Premiers pas : guider son enfant !

Premiers pas : guider son enfant !

Les parents attendent toujours avec impatience les premiers pas de leur enfant. Comment accompagner au mieux cette grande étape ? Conseils.

De la position debout aux premiers pas

Vers un an, le bébé a plus de force dans les jambes ce qui lui permet de se tenir debout. Deuxième étape, il prend appui sur les meubles pour marcher en déplaçant latéralement ses pieds. Il peut se passer de longues semaines avant que bébé ne se lâche tout seul. Il faut environ 3 à 4 mois à l’enfant pour passer du "je me redresse tout seul" au "je marche tout seul". La marche est normalement acquise entre 9 et 18 mois. Chaque enfant ayant son rythme de développement, ne forcez pas le vôtre ! S’il ne se met pas debout et qu’il ne cherche pas à avancer, c’est qu’il n’est pas prêt.

Apprentissage de la marche : stimuler sans forcer

Les enfants dont on stimule trop ou trop tôt les premiers pas autonomes risquent de ne pas avoir le pied assuré lorsqu’ils commencent à marcher seuls. N’obligez donc pas votre enfant à marcher. Il apprendra mieux lorsqu’il en éprouvera l’envie. En revanche, il est important de l’encourager. Accompagnez-le sans le forcer. Le mieux est de le laisser découvrir seul son environnement en prenant appui sur des meubles par exemple : si on le soutient sans cesse en lui tenant la main, il ne pourra plus se passer d’aide et ne trouvera pas son équilibre. Evitez-donc de trop lui tenir la main et sécurisez son environnement ! Il pourra ainsi s’agripper de lui-même pour se mettre debout, déambuler avec, puis sans appui.Si votre enfant tombe, ne le relevez pas. Tomber, se redresser, se relever est un apprentissage. Par contre, proposez-lui de repartir lorsqu’il tombe et félicitez-le pour ce nouveau départ.Évitez les trotteurs qui ont pour but de préparer à la marche. Ils peuvent être très dangereux. Pour faciliter l’apprentissage de la marche, laissez plutôt votre bébé pousser une chaise à la maison.

Apprentissage de la marche : pieds nus

Lorsque bébé commence à marcher, mieux vaut le laisser pieds nus.

Les avantages?

  • Il apprend plus rapidement à trouver son équilibre. En effet, les nerfs sous le pied sentent le sol et envoient des signaux au cerveau pour l’aider à déterminer comment et où le poids du corps doit être réparti.
  • Cela permet aussi de mieux développer les muscles et les ligaments du pied, tout en améliorant la posture.

Vous pouvez chausser votre enfant avec des chaussons souples pour l’apprentissage de la marche en extérieur ou sur du carrelage froid. Les chaussettes antidérapantes sont une autre option pour un usage en intérieur. Une fois que la marche est bien acquise, vous pouvez acheter des chaussures à votre enfant. Ces premières chaussures doivent être montantes, légères, avec une tige (partie couvrante supérieure) et une semelle souples pour permettre un bon déroulé du pied. Une semelle antidérapante est indispensable, tout comme un système de réglage de la largeur du coup de pied, lacets ou velcro. Veillez aussi à ce que l’avant du pied soit large et arrondi. Ainsi chaussé, votre enfant aura le pied protégé et une bonne mobilité.

Sources

Pr Marcel Rufo, Christine Schilte Elever son enfant : Edition 2014, Hachette pratique
Dr Sarah Bursaux, La première année de bébé, c’est malin, Editions Leduc’s, 2014

Auteur(s): Anne-Sophie Glover-Bondeau - Mise à jour mardi 21 février 2017