Enceinte, attention à la toxoplasmose !

Enceinte, attention à la toxoplasmose !

Le parasite de la toxoplasmose se transmet par des aliments contaminés ou des animaux infectés. Environ une future maman sur deux est naturellement immunisée. Sinon, prudence…

Quels risques ?

Changer la litière de son chat, jardiner de la terre souillée, consommer de la viande contaminée mal cuite ou des légumes mal lavés suffit pour être infecté par la toxoplasmose. Un seul contact avec le parasite immunise à vie. Fatigue, fièvre, ganglions, douleurs…, la maladie passe bien souvent inaperçue. Anodine pour la maman, elle l’est beaucoup moins pour le fœtus. Si elle traverse le placenta, elle peut entraîner de graves lésions nerveuses ou oculaires. Tout dépend du stade de la grossesse. Un dépistage est systématiquement effectué lors du premier examen médical obligatoire. Non immunisée, vous devrez vous soumettre à une prise de sang tous les mois pour mettre en œuvre d’urgence un traitement en cas d’infection (des antibiotiques pour la mère et une étroite surveillance du bébé).

Quelles précautions prendre pour éviter la toxoplasmose ?

  • Lavez systématiquement les légumes, les fruits et les aromates.
  • Évitez les végétaux en contact avec la terre : radis, oignons, fraises…
  • Ne mangez pas de viande crue (tartare, carpaccio…) ou saignante.
  • Méfiez-vous particulièrement des viandes de porc et de mouton.
  • Évitez les coquillages et les poissons crus (sushi, surimi, tarama).
  • Lavez vos mains avant et après chaque repas.
  • Nettoyez évier, instruments de cuisine et plans de travail.
  • Jardinez avec des gants puis lavez vos mains et vos ongles.
  • Évitez tout contact avec les chats et leur litière.

Vidéos

La toxoplasmose

La toxoplasmose

Auteur(s): Anne-Sophie Prévost - Mise à jour mardi 21 février 2017