Qu’est-ce que le diabète gestationnel ?

Qu’est-ce que le diabète gestationnel ?

Un diabète dit gestationnel apparaît au cours de la grossesse et, le plus souvent, disparaît avec elle. Quelles précautions prendre pour le bébé et pour la maman ?

De quoi s’agit-il ?

Le diabète se traduit par une quantité trop élevée de sucre dans le sang. L’insuline, produite par le pancréas, régule ce taux. Mais cet organe a parfois du mal à s’adapter aux bouleversements hormonaux et aux besoins accrus en insuline liés à la grossesse. Le diabète gestationnel apparaît alors, vers le 6e mois. Une analyse de sang suffit pour le diagnostiquer. Les femmes ayant des facteurs de risque (diabétiques dans la famille, antécédents de gros bébés, surpoids, âge supérieur à 35 ans…) sont systématiquement dépistées.

Que faire ?

Dans une grande majorité des cas, une alimentation équilibrée (plus de fibres, moins de sucre et de graisses) associée à une activité physique régulière (marche, natation, aquagym…) suffit à enrayer le diabète gestationnel. Il faut bien suivre le régime prescrit sans sauter de repas pour éviter de carencer le bébé. Si le respect des règles diététiques ne suffit pas, des injections d’insuline peuvent être nécessaires jusqu’à l’accouchement.

Quels risques ?

Non dépisté ou mal contrôlé, un excès de sucre dans le sang maternel peut avoir des conséquences pour la mère (risques accrus d’infections, d’hypertension artérielle ou encore le risque de rester diabétique après l’accouchement) mais aussi pour le bébé (risques de malformations, poids supérieur à 4 kg nécessitant une césarienne, hypoglycémie à la naissance…).

Sources

Association française des diabétiques (AFD) : www.afd.asso.fr

Auteur(s): Anne-Sophie Prévost - Mise à jour mardi 21 février 2017