Allocations en pratique

Allocations en pratique

Face aux dpenses lies larrive dun enfant et pour soutenir les familles aux revenus modestes, la Caisse dallocations familiales (Caf) vous aide. Toutes les prestations

Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje)

Depuis janvier 2004, la Paje remplace les allocations anciennement versées pour la petite enfance. Pour en bénéficier, pensez à déclarer votre grossesse dans les quatorze premières semaines à la Caf.

  • Prime à la naissance ou à l’adoption
    Soumises à conditions de ressources, la prime à la naissance (863,79 ) est versée au septième mois de grossesse, et la prime à l’adoption (1727,59 ) le mois suivant l’arrivée dans votre foyer de l’enfant, adopté par l’intermédiaire du service d’aide sociale à l’enfance, d’un organisme autorisé pour l’adoption ou d’une autorité étrangère compétente.

  • Allocation de base
    Pour bénéficier de cette allocation (172,77 par mois) versée sous conditions de ressources jusqu’aux 3 ans de l’enfant, n’oubliez pas les examens médicaux obligatoires du 8e jour, 9e et 24e mois.

  • Complément de libre choix du mode de garde
    Pour la garde des moins de 6 ans, l’aide varie selon l’âge des enfants, vos ressources et le statut de la personne employée (assistante maternelle, employée à domicile, association ou entreprise habilitée).

  • Complément de libre choix d’activité
    Ce complément (308,23 à 536,03 par mois) permet de réduire ou d’interrompre votre activité jusqu’aux 3 ans du dernier enfant. Autre alternative avec plus de trois enfants à charge et si vous cessez totalement de travailler pendant un an, le complément optionnel de libre choix d’activité s’élève à 766,53 .

Prestations familiales

  • Allocations familiales
    Elles vous sont versées, automatiquement et sans conditions de ressources, pour deux enfants ou plus à charge : 120,32 pour deux enfants, 274,47 pour trois enfants puis 154,15 par enfant supplémentaire.

  • Complément familial
    Avec plus de trois enfants de plus de 3 ans, sous conditions de ressources, cette prestation (156,60 par mois) est versée automatiquement.

Soutien familial

  • Allocation de soutien familial
    Si votre enfant est orphelin de père et/ou de mère, ou si son autre parent ne l’a pas reconnu, vous avez automatiquement droit à cette allocation (84,60 par mois et par enfant).

  • Allocation de parent isolé
    Si vous assumez seul avec des ressources très faibles la charge d’enfants, cette allocation vous garantit un revenu minimal : 566,79 par mois (pour une femme enceinte), 755,72 (pour un enfant) puis 188,93 (par enfant supplémentaire). 

L’enfant handicapé

  • Allocation journalière de présence parentale
    Si vous cessez ponctuellement de travailler pour vous occuper d’un enfant gravement malade, accidenté ou handicapé, vous percevrez 47,49 par jour (si vous vivez seul) ou 39,97 (en couple).

  • Allocation d’éducation de l’enfant handicapé
    Elle compense les frais d’éducation et de soins apportés à un enfant handicapé. L’allocation de base (120,92 par mois) peut être majorée par un complément selon son taux d’incapacité, apprécié par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (Cdaph).

Sources

CNAF, chiffres au 1er janvier 2008
Site de la Caisse d’allocations familiales : www.caf.fr

Auteur(s): Anne-Sophie Prvost - Mise à jour mardi 21 fvrier 2017