Questions de femmes sur l’allaitement

Questions de femmes sur l’allaitement

En France, une femme sur deux fait le choix de ne pas allaiter. Pourtant, le lait maternel est un aliment irremplaçable pour la santé de votre enfant. Vous désirez donner le sein mais vous vous posez beaucoup de questions. Voici nos réponses.

Mes seins sont trop petits pour allaiter

Toutes les femmes ont la même capacité à produire du lait. La taille de la poitrine n’a strictement aucune incidence sur l’allaitement. La quantité et la qualité du lait maternel sont totalement indépendantes de la taille et du volume des seins. De nombreuses femmes avec de petits seins ont beaucoup de lait alors que d’autres, dont la poitrine est généreuse, ne réussissent pas à allaiter leur enfant.

L’allaitement fait grossir

Pas du tout ! L’allaitement aide au contraire à retrouver la ligne. Il permet à l’utérus de se rétracter plus vite après l’accouchement et il entraîne une dépense énergétique supplémentaire. Une alimentation équilibrée, riche en protéines, permet de perdre l’excédent de graisse qui a pu s’accumuler pendant la grossesse.

Allaiter abîme les seins

Ce n’est pas l’allaitement qui abîme les seins ... mais plutôt la variation rapide de leur volume pendant la grossesse, ou suite à la médication pour couper la montée de lait à la naissance, ou encore lors d’un engorgement.

On ne peut pas avoir de rapports sexuels

Une femme qui allaite peut vivre pleinement sa sexualité ! Mais l’allaitement n’est pas un moyen de contraception. Une contraception efficace et conciliable avec l’allaitement est nécessaire dans les suites de couches. Demandez conseil auprès de votre médecin ou de votre sage-femme.

Mes mamelons ne sont pas assez saillants

Des mamelons plats ou ombiliqués (rentrés) peuvent causer certaines difficultés les premiers temps en rendant la mise au sein du bébé un peu plus délicate. Mais ils ne constituent nullement un obstacle à l’allaitement. En fait, la tétée du bébé ne se fait pas par le mamelon qui sert simplement de " bec verseur ". La bouche du nourrisson couvre toute l’aréole. Si le mamelon est ombiliqué, il faut veiller à bien placer bébé face au sein pour qu’il saisisse la plus grande partie possible de l’aréole. Les mamelons se forment ensuite au fil des tétées.

L’allaitement fatigue la mère

La grossesse puis l’accouchement sont fatigants: de retour à la maison, la maman doit veiller à se reposer dans la journée ! L’allaitement au sein n’est pas un facteur de fatigue supplémentaire.

Au moindre problème de santé, il faut arrêter d’allaiter

C’est totalement faux. Les situations où l’allaitement est véritablement contre-indiqué sont plutôt rares. Ce sont en priorité certaines maladies infectieuses, d’origine virale (sida, cytomégalovirus, hépatites, herpès du sein ... ) ou bactériennes (staphylocoque, tuberculose ... ). Mais la grippe, par exemple, n’est pas une contre-indication à l’allaitement maternel. Par contre, certains médicaments sont dangereux pour l’enfant car ils peuvent passer dans le lait maternel. Avant tout traitement. .. un avis médical s’impose.

Sources

  • La situation périnatale en France en 2010 - Etudes et résultats n° 775 - octobre 2011 - Bureau Etat de Santé de la population (DREES)
  • Enquête périnatale, Inserm, 1998
Internet

Auteur(s): Ghislaine Trabacchi - Mise à jour mercredi 26 avril 2017