Premières séparations

Pas facile de s’éloigner de son bébé les premières fois. Pour quelques heures puis pour quelques jours, comment aborder cette étape inévitable sans trop d’appréhension ?

Qu’en pense bébé ?

Depuis sa naissance, ses parents répondent à tous ses besoins 24 h/24. Pour se séparer en douceur, le bébé doit se sentir en sécurité. Cette confiance passe par le respect de ses petites habitudes (biberon, jeux, sommeil…). Pour une première fois, ne le laissez que quelques heures (avant 3 mois). Plus il est jeune, plus le temps lui paraît long.

Du côté des parents

Bien souvent, les parents s’inquiètent (" Comment le vivra-t-il ? ") et culpabilisent (" Nous en voudra-t-il ? "). Pourtant ces premières séparations aident à grandir, à condition d’être bien abordées. Choisissez une personne de confiance (membre de la famille, ami, personne expérimentée…) et rencontrez-la auparavant avec le bébé.

Le jour J

  • Dites-lui la raison et la durée de votre absence quel que soit son âge.
  • Laissez-lui son doudou ou un objet personnel (foulard, tee-shirt…).
  • Listez ses petites habitudes (rituels du coucher, jouets préférés…).
  • Ne partez pas pendant son sommeil ou sans lui dire " au revoir ".
  • Veillez à ne pas lui transmettre votre angoisse.
  • Ne vous éternisez pas au moment de la séparation.
  • Répétez-lui que vous allez revenir.
  • Laissez le carnet de santé et les coordonnées du pédiatre ou de votre médecin traitant

Et les retrouvailles ?

Ne vous précipitez pas sur votre enfant et ne vous étonnez pas s’il ne se jette pas dans vos bras. Laissez-lui le temps de vous redécouvrir (votre voix, votre odeur, vos pas...) et de gérer ses émotions. S’il vous ignore et préfère continuer à jouer, laissez-lui le temps. Il finira par venir vers vous.

Sources

" Détache-moi ! Se séparer pour grandir ", Marcel Rufo, Éditions Anne Carrière, 2005.

Auteur(s): Anne-Sophie Prévost - Mise à jour mardi 21 février 2017