Jaunisse du nourrisson

La peau et le blanc des yeux du nouveau-n se teintent bien souvent en jaune, deux ou trois jours aprs la naissance. Que signifie cette trange coloration ?

Qu’est-ce qu’une jaunisse ?

La jaunisse (ou ictère) résulte d’une accumulation dans l’organisme d’un pigment biliaire jaune, la bilirubine, qui provient de la dégradation de l’hémoglobine. Captée par le foie, elle est normalement éliminée par la bile après transformation. En cas de mauvaise élimination ou de quantité excessive, elle passe dans le sang puis dans les tissus et la jaunisse apparaît.

Quels signes ?

À la naissance, tout bébé présente un nombre élevé de globules rouges. Encore immature, son foie ne parvient pas toujours à métaboliser l’excès de bilirubine. Cet ictère " physiologique " est très fréquent, particulièrement chez les prématurés. Il disparaît rapidement au bout d’une semaine. Tout aussi bénin, l’ictère " au lait de mère " apparaît au cinquième jour de vie. Il est dû à une substance du lait maternel empêchant l’élimination de la bilirubine. Beaucoup plus rare et présent dès la naissance, l’ictère " hémolytique " provient d’une incompatibilité Rhésus entre le sang de la mère et celui du fœtus.

Quel traitement ?

Dans la grande majorité des cas, les jaunisses du nourrisson disparaissent spontanément sans aucun traitement. Il suffit que le corps du bébé apprenne à éliminer la bilirubine. Si la concentration demeure excessive (un niveau très élevé peut nuire aux cellules cérébrales), le nouveau-né peut être traité par photothérapie. Ce procédé indolore consiste à l’exposer, quelques heures par jour, sous une lumière bleue détruisant la bilirubine.

Sources

" Guide santé de mon enfant ", Dr Michel Massonnaud et Dr Thierry Joly, Hachette, 2003.

Auteur(s): Anne-Sophie Prvost - Mise à jour mardi 21 fvrier 2017