Bronchite

La bronchite svit surtout en automne et en hiver. Cette inflammation des bronches survient suite un banal rhume, une rhinopharyngite, une laryngite ou une grippe...

Qu’est-ce qu’une bronchite ?

Cette infection touche les muqueuses recouvrant l’intérieur des bronches. La contamination se fait par les postillons et les éternuements. Dans un premier temps, l’enfant présente une toux sèche. Elle devient grasse progressivement et s’accompagne de secrétions plus ou moins épaisses mais n’entraîne que peu ou pas de fièvre. Les quintes de toux peuvent provoquer des vomissements et l’encombrement des bronches des difficultés respiratoires.

Quel traitement ?

La bronchite est très souvent d’origine virale, rarement bactérienne. Elle disparaît en général spontanément en moins de deux semaines. Pour soulager l’enfant, le médecin peut prescrire des antalgiques, des antipyrétiques pour lutter contre la fièvre, des médicaments antitussifs pour diminuer la toux, des gouttes pour déboucher le nez et un collutoire pour diminuer les douleurs dans la gorge. Quelques séances de kinésithérapie respiratoire peuvent aider à évacuer les mucosités. Dans la majorité des cas, la prise d’antibiotiques ne se justifie pas.

En prévention

  • Évitez de fumer dans la maison.
  • Aérez quotidiennement et humidifiez l’air ambiant.
  • Ne surchauffez pas la chambre de l’enfant.
  • Mouchez-le avec des mouchoirs à usage unique.
  • Faites-le boire souvent en petites quantités pour faciliter l’expectoration.

Auteur(s): Anne-Sophie Prvost - Mise à jour mardi 21 fvrier 2017