Déshydratation

Un nourrisson est constitué de 70 à 80 % d’eau. La peau d’un nourrisson est extrêmement fine. Quelques heures suffisent pour une sévère déshydratation. Conseils de prévention…

Qu’est-ce que la déshydratation ?

Des troubles digestifs (diarrhée aiguë, vomissements), une transpiration excessive (coup de chaleur) ou une fièvre élevée peuvent provoquer d’importantes pertes en eau et en sels minéraux. Si elles ne sont pas compensées rapidement, elles peuvent entraîner une déshydratation du nourrisson. Soif intense, sécheresse des muqueuses (lèvres et langue), apathie, yeux creusés et cernés sont les premiers signes d’alerte.

En prévention ?

  • Faites boire de l’eau sucrée au bébé s’il l’accepte plus facilement.
  • En cas de vomissements, n’hésitez pas à le réhydrater à la petite cuillère.
  • Proposez-lui des aliments qu’il aime manger.
  • Continuez les tétées si vous allaitez.
  • Gardez toujours chez vous une solution de réhydratation orale, disponible sans ordonnance.

Sources

" Le Guide du bébé ", Pierre Perbos et Dr Bernard Topuz, Librio, 2006.

Auteur(s): La rédaction harmonie-prevention.fr - Mise à jour vendredi 03 février 2017