Les sens en éveil

Les sens en éveil

C’est à l’aide de ses sens que l’enfant découvre le monde et réalise des apprentissages fondamentaux pour son développement. Dès la naissance, il dispose déjà de capacités sensorielles élémentaires qui vont se développer tout au long de son enfance. Et très tôt, certains troubles peuvent apparaître.

La vue

Les troubles de la vue peuvent constituer des obstacles gênants pour votre enfant dans la vie quotidienne et plus tard dans son apprentissage de la lecture et de l’écriture. Ils doivent donc être détectés au plus tôt pour être corrigés au plus vite.
Même s’il est en âge de parler, votre enfant ne peut pas vous dire s’il voit bien ou mal. C’est à vous de toujours garder un œil sur les siens !Soyez vigilant :

  • si votre enfant est né prématurément,
  • s’il existe des antécédents familiaux de défauts visuels, tels qu’une amblyopie, c’est-à-dire un œil qui voit très peu même après correction, ou une myopie précoce et sévère, ou encore un astigmatisme important,
  • s’il existe ou s’il apparaît chez votre enfant un strabisme (c’est-à-dire s’il louche).

Comme les adultes, les petits peuvent être myopes, hypermétropes ou astigmates :

  • pour la myopie, la vision de loin est défectueuse,
  • pour l’hypermétropie, l’enfant voit mal de près,
  • et pour l’astigmatisme, la vision est déformée de près comme de loin.

Bien que fréquents, ces défauts visuels peuvent passer inaperçus au quotidien car ils n’ont pas d’impact immédiat sur le comportement de l’enfant.
Il est donc important de faire réaliser une mesure de l’acuité visuelle au cours de la troisième année. Celle-ci peut être pratiquée par votre médecin traitant, par le pédiatre de votre enfant ou par un ophtalmologiste.Et soyez rassuré, bien souvent le port de lunettes, une prise en charge orthoptique ou une pénalisation (c’est-à-dire cacher un œil) permettent de corriger la vision de votre enfant.

L’audition

L’audition et le langage sont intimement liés dans le développement de l’enfant. Un problème de langage peut être dû à un problème d’audition.Si votre enfant entend mal, l’acquisition du langage peut être retardée. Et de ce problème peuvent découler des difficultés dans sa scolarité et dans sa vie sociale.
Le rôle des parents, de l’assistante maternelle comme de la maîtresse est très important dans le dépistage d’éventuels problèmes d’audition ou de langage.Certains signes peuvent éveiller l’attention des adultes :

  • votre enfant ne parle pas ou bien parle mal,
  • votre enfant vous fait souvent répéter ou bien se met très près des sons, comme celui de la télévision,
  • ou encore votre enfant est coléreux, bruyant ou à l’inverse s’isole du monde qui l’entoure.

En cas de doute, parlez-en à votre médecin traitant, votre pédiatre ou le médecin de PMI. Il vous orientera le cas échéant, vers un spécialiste qui pourra mesurer précisément l’audition de votre enfant.

Le langage

Retards ou défauts de langage, les enfants ont quelquefois du mal à trouver les mots justes.

Quelques repères sur le développement du langageVers 3 ans, l’enfant comprend le langage du quotidien et diversifie son vocabulaire :

  • Il associe sujet, verbe et complément pour faire des phrases simples de quelques mots.
  • Il participe aux conversations familiales et pose des questions.
  • Il parle de lui à la 3e personne mais il peut aussi commencer à utiliser le "JE".

La prononciation est parfois imparfaite mais ce n’est pas grave sauf si les défauts de prononciation sont très importants et font que l’enfant n’est compris que par son entourage.En cas de doute et de trouble persistant, votre médecin traitant, le pédiatre de votre enfant ou le médecin de PMI vous orientera, si nécessaire, vers un orthophoniste qui testera son langage.

Auteur(s): La rédaction harmonie-prevention.fr - Mise à jour vendredi 03 février 2017