Mon enfant a des soucis

Mon enfant a des soucis

Petits ou grands, les soucis font partie de la vie. Mais il nest pas toujours facile de les exprimer, surtout pour les enfants. Dcouvrez quelques conseils pour vous aider accompagner votre enfant lorsquil a des soucis au quotidien, vous permettre de

Aider votre enfant au quotidien

Vous ne pourrez pas éviter à votre enfant les expériences désagréables (conflits, peurs, difficultés…). Mais dans cet apprentissage, parfois difficile, vous avez un rôle à jouer. Vous pouvez aider votre enfant à comprendre ses émotions et à faire la différence entre elles (peur, joie, tristesse, colère, inquiétude…). Vous pouvez l’inciter à parler de ce qui le préoccupe, l’aider à trouver des solutions et l’encourager lorsqu’il arrive à surmonter ses difficultés. Prendre un temps chaque jour, pour dialoguer avec lui sur ce qui est arrivé pendant sa journée (les bons moments, les difficultés qu’il a rencontrées…), est un bon moyen pour rester à son écoute et l’accompagner. 

Ne pas hésiter à demander conseil

Parfois, les soucis commencent à prendre trop de place dans la vie de l’enfant : leur répétition, leur intensité, leur installation dans la durée sont des signes qui peuvent vous alerter. En fonction du problème, n’hésitez pas à contacter les professionnels de santé qui suivent votre enfant : le généraliste, le pédiatre, le médecin ou psychologue scolaire, le centre de PMI. Ils sauront vous orienter et vous recommanderont éventuellement de rencontrer un psychiatre ou un psychologue.Pour de nombreux parents, le mot " psy " fait encore peur. Pourtant, avoir des soucis et aller voir un " psy " ne signifie en aucun cas être fou, ni de devoir suivre une thérapie au long cours. C’est bien souvent une démarche bénéfique qui constitue une véritable aide pour l’enfant comme pour les parents. 

Si votre enfant va chez un " psy ", comment ça se passe ?

Dans un premier temps, le " psy " fait le point avec vous lors d’une ou plusieurs rencontres, le temps d’échanger et de comprendre ce qui se passe. En général, le premier entretien a lieu avec votre enfant en votre présence mais il peut aussi vous rencontrer séparément. Suite aux premiers contacts, il vous fera part de ce qu’il estime nécessaire pour la suite (consultations supplémentaires ou non).A noter : Si vous ou votre enfant ne vous sentez pas " à l’aise " avec la personne conseillée, n’hésitez pas à reprendre contact avec le médecin qui vous l’a recommandée pour en parler et trouver un autre professionnel. Il est indispensable que vous et votre enfant vous soyez en confiance avec la personne qui va s’occuper de lui. 

En savoir plus

Pour vous aider, l’association SPARADRAP a conçu différents supports : Mon enfant a du soucis

Sources

Mon enfant a du soucisAssociation SPARADRAP, une association pour guider les enfants dans le monde de la santé, www.sparadrap.orgCréée en 1993 par des parents et des professionnels, elle a pour missions de mieux informer et préparer les enfants et leurs parents à un soin, un examen de santé ou une hospitalisation, de favoriser une meilleure prise en charge de la douleur de l’enfant, et de valoriser le rôle des proches lorsque l’enfant est malade ou hospitalisé.

Concrètement, elle crée des guides pratiques illustrés pour informer les enfants et leurs parents, elle forme les professionnels de la santé et de la petite enfance, et elle anime un site Internet avec un espace ludique et pédagogique pour les enfants, des conseils, des témoignages et de nombreuses informations pour les parents et les professionnels.

Auteur(s): Association SPARADRAP - Mise à jour lundi 15 mai 2017