Quelle nage choisir ?

Quelle nage choisir ?

Choisissez celle qui vous plat. Lidal tant toutefois de pratiquer les 4 types de nages, et de les alterner lors de chaque sance, car chacune dveloppe des qualits spcifiques.

La brasse

Très prisée par le débutant car elle permet la respiration en continu, la brasse est une nage plus technique qu’il n’y paraît. Elle réclame une bonne coordination bras-jambes. À la longue, la brasse peut provoquer des douleurs cervicales liées à la position de la tête en hyperextension qui elle-même entraîne une accentuation douloureuse de la cambrure lombaire (lordose). Elle n'est donc pas conseillée chez les personnes qui souffrent d’arthrose cervicale ou hyperlordosée. De même, des douleurs du compartiment interne du genou apparaissent fréquemment (tendinite dite de la « patte-d’oie »).

 

Le crawl

C'est la nage la plus rapide et la plus économe du point de vue énergétique. Elle développe l'art de la glisse mais nécessite l'immersion de la tête. Mieux vaut respirer tous les deux temps, autrement dit en alternant le côté de la respiration, au risque d'hyperventiler ce qui fatigue et peut même provoquer des malaises. Le crawl ne nécessite pas d'aptitude particulière si ce n'est une bonne souplesse des épaules.

 

La nage papillon

Très fatigante, la nage papillon ou brasse-papillon n'est pas une nage de débutant. Contre-indiquée en cas de lordose lombaire car elle accentue la cambrure ou de cyphose dorsale, cette nage est très technique. 

 

Le dos

Nager sur le dos permet de respirer en continu mais cette position peut vite devenir inconfortable. Mieux vaut immerger la tête une fois sur deux pour relâcher sa colonne cervicale. Cette nage réclame également une bonne souplesse d'épaule qui favorise le roulis. Elle est idéale pour redresser et aligner la colonne vertébrale car elle renforce les muscles paravertébraux, trop peu sollicités dans la vie courante.

Sources

- Dr Daniel Gloaguen, médecin du sport
- « Le grand livre des performances sportives », Dr Jean-Loup Dervaux, Editions de Vecchi, 2000
- « Le guide Sport et santé », Vidal éditeurs, 2005
- « L’échauffement du sportif », Collectif de médecins, Amphora, 2004
- « Triathlon, s’initier et progresser», docteur Stéphane Cascua, Amphora, 2003
 

Auteur(s): Daniel GLOAGUEN, mdecin et journaliste - Mise à jour mardi 04 juillet 2017