Apprendre à nager en toute sécurité

Apprendre à nager en toute sécurité

La natation s'apprend. Pour cela, des cours peuvent parfois être nécessaires pour avoir les bonnes habitudes.

1-Bien respirer


La natation réclame une bonne maîtrise de la respiration. Elle est capitale lorsqu'on envisage d'apprendre le crawl et le papillon. Il ne s'agit pas simplement d'immerger la tête ni de retenir sa respiration sous l'eau, mais au contraire de souffler tout le temps de l'immersion, la bouche bien ouverte, de façon active afin de ne pas se fatiguer inutilement. L'expiration doit être la plus complète possible afin de ne pas stocker progressivement du gaz carbonique. Rassurez-vous, les automatismes respiratoires sont pris au bout de quelques séances à condition de prendre les bonnes habitudes.

 

2-Prendre des cours


Si la flottaison est naturelle (chacun peut faire la planche), nager pour « avancer » l’est moins. La natation s'apprend. Mais attention : il n'y a rien de plus dur que de corriger les défauts accumulés et « cultivés » pendant des années. Une mauvaise technique fait perdre beaucoup d'énergie et essouffle prématurément. Quand on est débutant, il ne faut pas hésiter à prendre des cours auprès de maîtres-nageurs diplômés pour apprendre les rudiments des quatre nages sans les défauts. Et pourquoi pas pratiquer la compétition ? Il existe en effet des clubs qui permettent aux adultes débutants de pratiquer la compétition au bout de quelques mois seulement d'entraînement ! Ce sont les "masters". Chacun concoure dans sa tranche d'âge

 

Sources

- Dr Daniel Gloaguen, médecin du sport
- « Le grand livre des performances sportives », Dr Jean-Loup Dervaux, Editions de Vecchi, 2000
- « Le guide Sport et santé », Vidal éditeurs, 2005
- « L’échauffement du sportif », Collectif de médecins, Amphora, 2004
- « Triathlon, s’initier et progresser», docteur Stéphane Cascua, Amphora, 2003

Auteur(s): Daniel GLOAGUEN, médecin et journaliste - Mise à jour mardi 04 juillet 2017