Protéinurie

Les urines doivent contenir peu de protéines. Une maladie rénale, une infection urinaire ou un diabète, peuvent augmenter le taux de protéines dans les urines. 

Le dépistage se fait souvent par bandelette. La protéinurie des 24 heures permet de confirmer une anomalie.

Valeurs normales

Moins de 50 mg/l par 24 heures

Variations physiologiques

Une protéinurie des 24 heures supérieure à 150 mg/l est considérée comme pathologique. La fièvre, l’exercice physique ou le froid peuvent faire varier le taux de protéines. Il est donc important de signaler ces paramètres lors de l’examen.

Signification d’une augmentation

La protéinurie est le signe d’une souffrance rénale. Celle-ci peut être la conséquence de maladies comme le diabète, d’une maladie auto-immune (Lupus) ou d’une maladie rénale. Durant la grossesse, la protéinurie peut être augmentée de façon physiologique.

Modalité de l’examen

LE recueil des urines se fait sur 24 heures. Il faut commencer après la première urine du matin et prendre toutes les urines jusqu’à la première du lendemain.

Remboursement

Cet examen est remboursé par les caisses d’assurance maladie.

http://www.harmonie-prevention.fr/upload/UserFiles/Image/info-2.jpg Sources

www.passeportsante.net

Auteur(s): Dr Antoine Demonceaux - Mise à jour jeudi 15 février 2018