S'ouvrir aux autres

S'ouvrir aux autres

Le rythme des activités quotidien, hebdomadaire ou mensuel et les relations sociales qui en découlent sont déterminants pour notre bien-être général.

À l’inverse, l’isolement et la solitude conduisent à une espérance de vie plus courte que la moyenne, des troubles du sommeil plus fréquents et des risques de pathologies plus élevés. Les occasions de s’épanouir dans de nouvelles activités sont pourtant nombreuses et pas nécessairement coûteuses : s’inscrire à des clubs de loisirs, voyager, s’impliquer pour les autres, apprendre ou améliorer la connaissance et l’utilisation des nouvelles technologies, découvrir une nouvelle langue, etc.


Restez engagé dans la vie !

À la retraite, oui, mais pas en retrait. Au contraire, il est utile de garder les yeux ouverts sur le monde, d’avoir de bonnes relations autour de soi, de conserver sa curiosité d’esprit et de l’ouvrir dans de multiples directions.


Etre solidaire

Avoir un cercle solide d’amis permet d’être soutenu quand on est face à une difficulté, à une maladie ou un deuil. Et inversement, vous pouvez apporter un appui à l’un de vos amis.

 

Une nouvelle vie de famille

La retraite ouvre en grand l’emploi du temps. Ce temps disponible est alors l’occasion de s’occuper plus souvent de ses petits enfants, de veiller plus régulièrement au bien-être de ses parents très âgés.

Que les sollicitations soient nombreuses ou pas, les journées et les semaines peuvent se remplir sans crier gare au détriment de vos projets personnels.

Soyez donc vigilants à votre équilibre pour vous éviter l’épuisement.

 

 Sources

- Guide « Cap vers la retraite » - Harmonie Mutuelle

Auteur(s): La rédaction de Harmonie-prevention.fr - Mise à jour lundi 26 février 2018