Progestérone

Cette hormone joue un rôle décisif dans le démarrage et l’évolution de la grossesse.

La progestérone est produite par les ovaires pendant les cycles menstruels.
Lors de la grossesse et dès le deuxième mois, la progestérone est d’abord sécrétée par le corps jaune. Celui-ci est une formation temporaire qui maintient la muqueuse utérine pendant la seconde partie du cycle, sécrète la progestérone au début de la grossesse et sera ensuite relayé par le placenta vers le 3ème mois. Le dosage permet de mesurer l’activité du placenta.

Le taux de progestérone est bas au début du cycle et monte rapidement en début de la deuxième phase après l’ovulation.
Il est nécessaire de doser la progestérone pour vérifier de la qualité du corps jaune et durant le début de la grossesse pour vérifier son évolution. Le dosage sert également à valider l’efficacité d’une stimulation d’ovulation dans les procréations médicalement assistées (PMA). Elle est réalisée lorsque le diagnostique d’une grossesse extra-utérine est suspectée.

Valeurs normales

Première phase du cycle (folliculaire) : inf à 1,5 ng/ml
Ovulation : 0,7 à 4 ng/ml
Deuxième phase du cycle (lutéale) : 2 à 30 ng/ml
5ème semaine de grossesse : 40 ng/ml
Fin de grossesse : 200 ng/ml

Signification d’une augmentation

En cas de : Induction d’ovulation, grossesse, certaines tumeurs ovariennes ou surrénaliennes

Signification d’une baisse

L’insuffisance de production de progestérone est souvent en cause dans les fausses couches précoces.

Modalité de l’examen

Aucune condition particulière n’est requise pour cet examen. La prise de sang s’effectue au pli du coude. 

 

Sources

https://pmafertilite.com
www.passeportsante.net
www.labtestsonline.fr

Auteur(s): Dr Antoine Demonceaux - Mise à jour jeudi 29 mars 2018