Causes et conséquences

Causes et conséquences

Chaque personne réagit différemment au stress, les causes sont propres à chacun et les conséquences plus ou moins préoccupantes.

Les agents déclencheurs du stress

Le phénomène de stress est complexe et vaste, c’est pourquoi il est difficile d’en définir les causes exactes. On s’accorde cependant à distinguer deux sortes d’agents déclencheurs du stress : les stresseurs aigus et les stresseurs chroniques.

Quelques exemples de stresseurs aigus :

  • une panne de voiture, 
  • un embouteillage, 
  • le fait d’oublier un objet dont on a besoin, 
  • une remarque d’apparence anodine…


Si chacun de ces stresseurs n’est pas grave en soi, ils peuvent s’accumuler et augmenter ainsi le risque de stress. Mais pour la plupart, ils peuvent aussi être contrôlés.

Parfois classés dans les stresseurs aigus, les événements ponctuels graves (décès, accident) ou heureux (mariage, naissance) ont un impact fort mais ils sont plus facilement identifiables et leur survenue peut être mieux gérée car plus ou moins attendue.

Enfin, les stresseurs chroniques sont présents dans l’environnement de manière durable. Il peut s’agir :

  • d’un conflit familial, 
  • d’une maladie (cancer, diabète), 
  • d’un bruit (passage d’un train à proximité, enfants du voisin), 
  • de conditions de travail pénibles (espace de travail trop petit, mauvaises relations avec des collègues ou un supérieur, risque physique omniprésent, rythme imposé…).

Ce type de stresseur est particulièrement dangereux car il met perpétuellement à l’épreuve la personne.
 

Un terrain dégagé pour les maladies

Le stress n’est pas une maladie et il n’en provoque pas directement. En revanche, il offre à celle-ci un terrain favorable pour se développer, notamment en fatiguant l’organisme. La fatigue est sans doute le premier des symptômes car le stress consomme une grande quantité d’énergie. Par la suite, plusieurs troubles peuvent apparaître, du plus anodin au plus grave :

  • migraines, 
  • troubles de l’appétit, 
  • baisse de la libido, 
  • douleurs musculaires (dos, épaules, cervicales, membres) ou abdominales («boule au ventre»),  
  • problèmes respiratoires (asthme), 
  • dermatologiques (psoriasis, eczéma, zona, herpès), 
  • troubles du sommeil (insomnie ou au contraire, hypersomnie), 
  • affections de l’appareil digestif (aérophagie, colites).

 Sources

- Guide du Zoom Stress - Harmonie Mutuelle

Auteur(s): Clément GILBERT, journaliste - Mise à jour mardi 18 juillet 2017