Les fonctions de l'oreille

Les fonctions de l'oreille

L’oreille a deux fonctions principales, l’une d’alerte, l’autre de communication. En prendre soin dès le plus jeune age est primordiale pour la conserver intacte et performante le plus longtemps possible.

L’oreille, et plus globalement l’audition, ont deux fonctions principales, l’une d’alerte, l’autre de communication. Par alerte, on entend une certaine vigilance par rapport à ce qui se passe autour de nous. Tout mouvement est généralement accompagné d’un bruit, si discret soit-il. Dès lors que celui-ci n’est ni un infrason ni un ultrason, il est perçu mais n’est pas forcément pris en compte par l’Homme. Ainsi, au cours d’une promenade en forêt, le bruit du vent dans les arbres ne retient pas notre attention, contrairement à la sonnerie d’un téléphone. L’audition nous permet ainsi d’être réactifs par rapport à notre environnement, aux autres,etc.
Quant à la fonction de communication, elle sert à échanger, aussi bien avec des humains qu’avec des animaux (les gémissements d’un chien par exemple). Enfin, l’audition permet de contrôler notre voix et notre expression orale. C’est pourquoi un malentendant a souvent tendance à parler fort (faute de pouvoir mesurer correctement l’intensité de sa voix) et une personne sourde peut être muette (mais ce n’est pas systématique) ou avoir des difficultés à bien prononcer les mots.

À travers ces deux fonctions, l’audition se révèle fondamentale pour la vie en société. C’est pourquoi la dégradation ou la perte d’audition peut non seulement constituer un handicap non seulement physique et sensoriel, mais également social.

L’appareil auditif est composé de trois parties distinctes qui ont chacune un rôle différent et complémentaire : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. Toutes trois forment un organe complexe, sensible et surtout très fragile.

  • L’oreille externe est composée du pavillon, du conduit auditif externe et du tympan. Elle capte et achemine la vibration sonore jusqu’à ce dernier. Elle a également un rôle de protection contre les infections ou la pénétration de corps étrangers (poussières, etc.) grâce au cérumen.
  • L’oreille moyenne est une cavité remplie d’air appelée « caisse du tympan » qui contient le marteau, l’enclume et l’étrier. Ces derniers forment une chaîne de trois osselets qui amplifie et transmet les vibrations du tympan à l’oreille interne. L’air de cette cavité est renouvelé régulièrement par la trompe d’Eustache, conduit qui communique avec le nez.
  • L’oreille interne est divisée en deux parties : le vestibule pour l’équilibre et la cochlée pour l’audition. La cochlée contient les cellules auditives, appelées cellules ciliées, qui, une fois stimulées, vont transmettre les informations au cerveau via le nerf auditif. Le son est alors décodé.

 Sources

- Une audition à protéger et à conserver, guide d’information et de prévention de l’association JNA (Association pour l’information et la prévention dans le domaine de l’audition)
- Nos oreilles on y tient, guide d’information et de prévention de l’association JNA (Association pour l’information et la prévention dans le domaine de l’audition)

Auteur(s): Clément GILBERT, journaliste - Mise à jour mardi 22 août 2017