Muscler ses os

Quand ils ne sont pas sollicités, les os ont tendance à perdre en qualité et en densité. La pratique d’un exercice physique est donc fortement conseillée aussi bien aux personnes atteintes d’ostéoporose qu’à ceux qui souhaitent s’en préserver.

On peut distinguer plusieurs types d’exercices selon leur fonction :

  • Bénéfice osseux : la marche, la course à pied, la danse, le tennis ou la gymnastique relèvent de cette catégorie. Tous ont une caractéristique commune, celle de produire un impact sur le sol qui stimule les os et le système régissant leur
    structure.
  • Équilibre : Taï-chi-chuan, yoga ou danse permettent de réduire le risque de chute en contribuant à l'équilibre. Ils peuvent également améliorer la souplesse et ainsi aider à mieux se réceptionner lorsque d'une chute.
  • Autres bienfaits : les sports dits « portés » comme le vélo, la natation ou l’aquagym n’ont pas de bénéfices osseux, mais plutôt cardio-respiratoires et musculaires. Ils ne sont donc pas déconseillés, mais il est intéressant de les compléter avec des exercices physiques spécifiques pour les os.

Mais avant de commencer une activité physique, il convient d'en parler à son médecin ou à son rhumatologue qui saura conseiller la solution la plus adaptée à la maladie et aux envies.

Auteur(s): Clément GILBERT, journaliste - Mise à jour lundi 16 septembre 2013