Mer, quelques conseils pour en profiter


Vous avez la chance d'aller à la mer cet été ? Pour un séjour sans coup dur, voici quelques conseils avant de vous jeter à l’eau.

De bons moments à la plage sans tracas

  • appliquez une crème solaire ayant un indice qui correspond à votre type de peau. Renouveler l’application toutes les deux ou trois heures et systématiquement après chaque baignade. Aucune crème écran total ne protège absolument des rayons ;
  • pour éviter toute piqûre de guêpe, utilisez une crème solaire peu parfumée, ne laissez pas traîner de boissons et aliments sucrés. Evitez les mouvements brusques pour chasser l’insecte ;
  • si vous vous faites piquer, retirez rapidement le dard avec une pince à épiler, préalablement désinfectée. Appliquez un pansement à l’alcool à 70 ° ou des glaçons qui auront un effet anti-inflammatoire. N'hésitez pas à consulter un médecin si la réaction est intense, étendue, ou si la piqûre est localisée dans la bouche ou le cou ; 
  • pour vous exposer, préférez les plages horaires avant 11 heures et après 16 heures, où l’intensité du soleil est moindre ; 
  • portez un chapeau ou une casquette et des lunettes de soleil à verres filtrants ; 
  • prévoyez une boisson. L’eau est la boisson idéale lorsque vous êtes au soleil. Elle va vous permettre de vous hydrater facilement. Essayez d’en boire régulièrement lorsque vous êtes à la plage…sans forcément attendre d’avoir soif ; 
  • des tessons de verres et autres débris peuvent se trouver dans le sable. Faites attention lorsque vous marchez et par précaution, vous pouvez porter des sandales. Si vous marchez sur un débris, retirez tous les morceaux de la plaie et désinfectez-la.

Pensez-y avant de vous jeter à l’eau

  • ne surestimez pas votre condition physique et souvenez-vous qu’il est plus difficile de nager en milieu naturel (mer, lac, rivière) qu’en piscine ; 
  • dans le cadre de la pratique d’une activité nautique (bateau, pêche, canoë…) pensez à vous équiper des articles de sécurité recommandés (gilet de sauvetage, casque…) et de vérifier leur état ;  respectez strictement les zones réservées à la baignade, ainsi que les consignes des sauveteurs et les drapeaux de baignade ; 
  • attention au risque d’hydrocution : rentrez progressivement dans l’eau et prenez-soin de mouiller les différentes parties de votre corps (nuque, dos, thorax) avant de vous immerger complètement dans l’eau ; 
  • la digestion constitue un facteur de risque d’hydrocution, c’est pourquoi il est recommandé d’attendre 2 heures après le repas avant de se baigner ; 
  • avant de partir nager au loin, prévenez les personnes qui vous accompagnent et assurez-vous que votre forme physique vous permet de revenir à terre. Ne surestimez pas vos capacités physiques ; 
  • ne consommez pas d’alcool avant et pendant la baignade ;

Enfin, pour savoir où se baigner sans risque pendant les vacances et connaître la qualité des eaux de baignade, le ministère en charge de la santé propose un site internet dédié aux eaux de baignade (eaux de mer et eaux douces). L’eau des lieux de baignade est contrôlée au minimum une fois par mois, le suivi s’étendant pour la France métropolitaine en général du 15 juin au 15 septembre. Il est possible de connaître la qualité des eaux de baignade de 3 000 zones en France.


Les piqûres marines

Au large des plages européennes, on peut rencontrer trois animaux issus de la faune marine : les oursins, les méduses et les vives.
Pour éviter leurs piqûres, il est recommandé de porter des chaussures aquatiques sur les rochers, au bord de l’eau, ainsi que dans les zones à risques.
Les oursins provoquent des piqûres très douloureuses mais ils ne sont pas venimeux.
Cependant, afin d’éviter une infection :

  • retirez les piquants au plus vite avec une pince à épiler ou un ruban adhésif désinfecté ; avec un antiseptique ou de l’alcool à 70° ; 
  • puis nettoyer la plaie à l’eau et au savon et la désinfecter.


Les vives (ou encore les rascasses et les raies) sont enfouies dans le sable ou cachées sous les rochers. Leur venin qui se trouve sur leurs épines dorsales provoque une douleur intense, parfois un malaise. En cas de piqûre, il est recommandé :

  • de plonger la partie piquée dans une eau la plus chaude possible, en prenant garde de ne pas se brûler, pendant au moins 20 minutes ;
    • puis, de désinfecter la plaie ; 
  • de prendre du paracétamol pour aider à réduire la douleur ; 
  • de consulter un médecin en urgence. ;

Les méduses ont des filaments qui entraînent des lésions urticantes douloureuses. Ces lésions sont rarement graves sauf chez les personnes allergiques : si une gêne respiratoire ou sensation de malaise apparaît, il est impératif d’appeler immédiatement le 15.

Vous venez de vous faire piquer par une méduse :

  • ne vous grattez pas ; 
  • rincer la plaie avec du vinaigre ou à défaut de l’eau de mer pendant au moins 30 secondes, sans frotter ; 
  • recouvrez de sable et laissez sécher avant de le retirer à l’aide d’un papier rigide ou d’un morceau de carton pour enlever les cellules urticantes ; 
  • rincer à nouveau et désinfecter.

Sachez que même morte, une méduse conserve son pouvoir urticant plusieurs heures.
ous avez la chance d'aller à la mer cet été ? Pour un séjour sans coup dur, prenez garde à ses dangers...

 Sources

- Conseils et recommandations, Ministère chargé de la Santé

  

En savoir plus ...



Un accompagnement des adhérents

Harmonie Mutuelle adopte une démarche active de prévention et de promotion de la santé à destination de ses différents publics (enfants, parents, salariés, seniors…).

Retrouvez toutes les animations et/ou ateliers régulièrement organisés sur des thématiques variées (équilibre alimentaire, accidents de la vie courante, développement de l'enfant… ) partout en France sur l’Agenda des rendez-vous de prévention santé d’Harmonie Mutuelle.

Auteur(s): La rdaction d'harmonie-prevention.fr - Mise à jour mercredi 02 juillet 2014