Le fonctionnement de la mémoire

Le fonctionnement de la mémoire

Théoriquement, notre mémoire à long terme ne sature jamais ! Le cerveau possède cette incroyable faculté à créer en permanence de nouvelles connexions : c’est la plasticité cérébrale.

Mais pour être correctement mémorisée, une information a besoin d’être bien perçue (par les organes des sens), d’être traitée (dans la mémoire à court terme qui, elle, a des capacités restreintes) avant d’être éventuellement stockée dans la mémoire à long terme. Se souvenir nécessite donc un minimum de concentration. Bien classer les données (par exemple faire des listes, placer les choses toujours au même endroit, se donner des repères à voix haute, utiliser les associations d’idées, etc.) facilite grandement leur stockage puis leur récupération. Nous possédons plusieurs mémoires situées dans différents endroits du cerveau. Développer les connexions et multiplier les indices permet de retrouver plus facilement un mot, un nom ou une notion.

 

Le saviez-vous ?

 

 Sources

 

- Marianne Leroy, neuropsychologue, Votre mémoire. Bien la connaître, mieux s’en servir

Auteur(s): Anne-Sophie PREVOST, journaliste - Mise à jour vendredi 21 avril 2017