Dans la même thématique

Quelle eau pour quel besoin ?

Au supermarché, nombreux sont ceux qui paraissent perdus devant la quantité de choix qu'offre le rayon des eaux. Par facilité, on prend souvent le premier pack venu, persuadé que toutes les eaux se valent. Erreur ! Certaines ont des propriétés bien particulières. Voici comment choisir l'eau qu'il vous faut.

L'eau est vitale, on ne peut s'en passer. Sauf exception, il faut boire 1,5 litre au minimum par jour. Sur le marché, trois catégories d'eaux embouteillées sont disponibles. Qui dit embouteillage dit contrôle microbactériologique. Les eaux minérales sont très réglementées et surveillées quotidiennement. A priori, il n'y a donc pas de contamination bactérienne. Les eaux minérales naturelles, gazeuses ou plates, contiennent des minéraux (sodium, calcium, magnésium, potassium...) dont la concentration est constante. Les eaux de source ne sont pas traitées et sont indemnes de pollution. En principe, leurs taux en minéraux sont moindres que précédemment, bien qu'ils fluctuent selon les saisons. Enfin, les eaux de table rendues potables par traitement chimique proviennent d'origines diverses.

Pour les sportifs

Une eau riche en calcium et en sodium est recommandée pour les sportifs. On conseille également les eaux bicarbonatées (gazeuses) qui permettent de neutraliser les acides produits pendant l'effort et donc de limiter les crampes et autres courbatures.

Pour la femme enceinte

Pendant la première moitié de la grossesse, il est conseillé de boire une eau riche en fer et en magnésium et en deuxième partie une eau pauvre en sodium afin de limiter le risque d'œdèmes. Enfin, lors de l'allaitement, mieux vaut choisir des eaux pauvres en sulfates et chlorures, des éléments qui, comme beaucoup d’autres, passent dans le lait maternel ; or, une alimentation trop riche en sels minéraux entraine une déshydratation chez le nouveau-né.

Pour les bébés

Attention aux nitrates dont la concentration ne doit pas dépasser 50 mg/l chez l'adulte et 25 mg/l chez le bébé. Chez les nouveaux-nés, il faut privilégier les eaux minérales faibles en minéraux, en bicarbonates et en sodium notamment, et bien équilibrées en calcium et en magnésium ou encore utiliser les eaux de source.

Pour les personnes cardiaques

Si vous êtes cardiaque, évitez les eaux riches en sodium et préférez les eaux moins salées et minéralisées.

Enfin, les troubles du transit et la fatigue s'améliorent avec une eau fortement minéralisée et gazeuse. De très bonnes raisons de lire les étiquettes.


 Sources

Emmanuelle Evina, Le guide du buveur d'eau, Éditions Solar, 1997

Auteur(s): Dr Daniel GLOAGUEN, journaliste - Mise à jour jeudi 15 septembre 2016

Dans la même thématique