Quand la vue baisse avec l'âge

Quand la vue baisse avec l'âge

« La défaillance oculaire annonce le vieillissement et non la vieillesse » insistent les ophtalmologistes lorsqu'ils accueillent des patients qui ont dépassé la quarantaine.


À partir de 40 ans, la baisse progressive de la vision est la plupart du temps en rapport avec une hypermétropie, une presbytie ou une opacification lente du cristallin (ou cataracte). Ces trois anomalies peuvent être associées, ce qui aggrave la gêne visuelle. Enfin, il s'agit rarement d'une myopie. Cette dernière apparaît le plus souvent pendant l'enfance ou l'adolescence où elle est alors dépistée précocement.

Attention danger

Certes la vision s'altère avec l'âge, et plus ou moins vite selon les individus, mais une diminution brutale de l'acuité visuelle doit faire l'objet d'un examen des yeux en urgence pour rechercher l'éventualité d'un glaucome ou d'une maladie de la rétine (décollement de la rétine, dégénérescence maculaire…) du nerf optique qui réclament chacun un traitement urgent bien spécifique. N'hésitez pas à consulter rapidement un spécialiste.

Baisse de vue et conduite nocturne

Après 40 ans, un bon nombre d'individus perdent 20 à 25 % de leur acuité visuelle nocturne. D'où la nécessité d'être extrêmement vigilant au volant et de respecter les distances de sécurité (au minimum 80 mètres) et de porter des lunettes si besoin. La voiture qui vous devance n'est peut être pas aussi loin qu'il vous paraît.

 

 Sources

 

- Hervé Périn, opticien diplômé d’état

Auteur(s): Frédéric LECOMPTE et Dr Daniel GLOAGUEN, journalistes - Mise à jour lundi 24 avril 2017