Pique-nique et barbecue réussis

Pique-nique et barbecue réussis

Avec les beaux jours, quoi de plus plaisant qu’un pique-nique en famille ou un barbecue entre amis ? Pour que vos repas d’été riment avec santé, quelques règles sont élémentaires.

Viandes froides, sauces, légumes peuvent facilement côtoyer quelques hôtes indésirables tels que des colonies entières d’escherichia coli, cette bactérie redoutable pour nos intestins qui raffole de nos mets, de la chaleur et de l’humidité.

L’hygiène avant tout

Un pique-nique ou un barbecue sans risque d’intoxication alimentaire, cela commence à la maison pendant la préparation des aliments :

  • avant toute manipulation des aliments, lavez-vous soigneusement les mains. Ce lavage méticuleux avec de l’eau et du savon doit durer au moins 30 secondes ;
  • n’hésitez pas à recommencer cette opération après toute manipulation à mains nues des charcuteries, viandes et autres poissons crus ;
  • entre deux utilisations, nettoyez soigneusement avec un produit détergent et une brosse les planches à découper, les couteaux et les hachoirs que vous aurez utilisés.
     

Un pique-nique sous le signe de la fraîcheur

Pour éviter que votre panier de pique-nique ne devienne un vrai nid à bactéries, il convient de le protéger de la chaleur. Escherichia coli, salmonelles, shigelles… apportent chaque été leur lot de gastro-entérites d’origine alimentaire. Ces bactéries profitent de la saison chaude et de la hausse des températures pour envahir le système digestif et provoquent des diarrhées et autres symptômes. Attention donc à bien préserver la chaîne du froid !

  • préparez votre pique-nique le jour même et n’emportez que la quantité de nourriture nécessaire ;
  • enveloppez vos sandwichs dans du papier d’aluminium ;
  • mettez vos salades, légumes et fruits frais dans des boîtes hermétiques, étanches et individuelles ; faites de même pour les œufs et les fromages ;
  • conditionnez les sauces à part ;
  • une fois préparé, placez l’ensemble de votre pique-nique dans votre réfrigérateur pendant au moins une heure pour le refroidir car la glacière à elle seule ne suffira pas à réfrigérer un aliment à température ambiante. Placez ensuite des blocs de glace dans votre glacière pour maintenir votre pique-nique à 4° C ;
  • à votre arrivée, placez la glacière à l’ombre. Les denrées conservées de cette façon peuvent être consommées en toute sécurité tant que la glace n’a pas fondu et que les aliments sont frais au toucher ;
  • si ce n’est pas le cas ou si vous avez un doute, jetez l’aliment suspect sans hésitation, le goût ne nous permettant pas de savoir s’il est sain ! 
  • en fin de journée, jetez tous vos restes… sans le moindre état d’âme !

Barbecue… attention à l’allumage et à la cuisson !  

  • l’allumage du barbecue peut être responsable de brûlures parfois graves. Attention à l’emploi d’alcool à brûler ou autre liquide inflammable : l’utilisation d’« allume-barbecue » est préférable ; 
  • mieux vaut ne pas souffler sur les braises pour raviver le feu, des flammèches pourraient vous brûler ; 
  • ne laissez pas le barbecue sans surveillance ; 
  • pour plus de sécurité, vous pouvez disposer d’un seau d’eau à portée de main ; 
  • il est recommandé de placer la grille de votre barbecue à une dizaine de centimètres au-dessus des braises, pour ne pas carboniser les aliments ;
  • en été, gare aux viandes insuffisamment cuites qui peuvent être porteuses de bactéries. Même si sa surface est brûlée, une viande peut ne pas être cuite à l’intérieur ;
  • coupez les viandes à cœur pour vérifier leur cuisson. Les jus doivent être clairs et la viande ne doit pas être rosée. Le poisson doit se détacher facilement sous la fourchette.

 Sources

  • "Chasse aux bactéries dans les repas de plein air " - Ghislaine Trabacchi
  • Le magazine de l’université de Lausanne - "Pique-niques, barbecues: gare aux bactéries de l’été"
  • Fonds documentaire du Conseil européen de l’information sur l’alimentation.


     

Auteur(s): La rédaction d'harmonie-prevention.fr - Mise à jour vendredi 13 juillet 2018