Cœlioscopie

La cœlioscopie consiste à visualiser le contenu de la cavité abdominale au moyen d’une caméra montée sur un endoscope, le cœlioscope.

Cet appareil se présente sous la forme d’un tube de 8 ou 10 millimètres de diamètre muni d’une source de lumière et d’un système optique grossissant qui permet une excellente observation. Elle peut être exploratrice ou permettre également des actes chirurgicaux comme enlever la vésicule biliaire par exemple ou l’appendice lors d’une appendicite. Cet examen est par ailleurs irremplaçable pour découvrir certaines causes de stérilité. Aujourd’hui, la plupart des interventions gynécologiques sont faites par coelioscopie.

Comment se déroule l’examen ?

La cœlioscopie relève de la chirurgie et nécessite une anesthésie générale. Le chirurgien pratique une petite incision près du nombril par laquelle il introduit l’endoscope. Il pique ensuite la paroi abdominale à l’aide d’une aiguille par laquelle il insuffle du gaz pour distendre le ventre. Si le chirurgien repère des anomalies, et qu’il décide d’intervenir, il pratique d’autres petites incisions dans le bas-ventre par lesquelles il peut introduire des instruments chirurgicaux dits de « coeliochirurgie » (pince, bistouri, ciseaux). Il peut suivre ses gestes sur un écran de contrôle.

Combien de temps dure l’examen ?

Selon le cas, la cœlioscopie dure de 15 minutes à 1 heure ou même davantage.

Est-ce douloureux ?

Cette intervention est bien supportée grâce à ses petites incisions. Il n’y a donc pas à redouter de douleurs trop importantes au réveil. Il est fréquent de ressentir une douleur abdominale allant vers les épaules due au gaz insufflé dans l’abdomen.

Une anesthésie est-elle nécessaire ?

Oui, il est pratiqué une anesthésie générale.

Une hospitalisation est-elle nécessaire ?

Une hospitalisation de 48 heures est souvent nécessaire.

Ce que vous devez faire (avant, le jour, après l’examen)

Il vous faut être à jeun depuis la veille au soir.

Précautions particulières

Pour prévenir tout risque d’hémorragie, votre médecin, avant la coelioscopie, vous prescrit des examens sanguins, notamment des tests de coagulation. Prévenir le chirurgien si fièvre, douleurs ne cédant pas aux calmants ou saignements après l’intervention.

Quand peut-on avoir les résultats ?

Les premiers résultats sont connus dans les 24 heures.

Est-ce remboursé ?

Intégralement par la Sécurité Sociale et les mutuelles.

Sources

www.chirurgie-gynecologie.fr

www.cngof.fr/interventions-gynecologiques

www.ameli.fr/assure/sante/examen/exploration/deroulement-coelioscopie

Auteur(s): La rédaction d'harmonie-prevention.fr et Dr Antoine Demonceaux - Mise à jour vendredi 02 février 2018