Cystographie

C'est une radiographie de la vessie et de l'urètre.

L'examen utilise des rayons X et un produit dit "de contraste" à base d'iode introduit dans la vessie. La cystographie permet de savoir s'il y a "un reflux urinaire", c'est-à-dire s'il y a un retour anormal de l'urine de la vessie vers les reins. Cet examen permet également de déceler une éventuelle obstruction du canal de l’urètre.

Comment se déroule l’examen ?

La cystographie a lieu dans une salle de radiologie, en position allongée, dans des conditions d’asepsie rigoureuses. Le radiologue introduit une sonde dans l’urètre. Cette dernière permet d’injecter le produit de contraste iodé et de remplir peu à peu la vessie avec de l’eau (cystographie dite « rétrograde »). Le praticien réalise différents clichés pendant que l’urètre et la vessie se remplissent. Il retire ensuite la sonde et vous demande d’uriner dans un récipient (tout en restant sur la table d’examen). Pendant ce temps, le radiologue prend de nouveaux clichés jusqu’à ce que la vessie soit totalement vide. Dans certains cas et uniquement chez l’homme, on pique directement dans la vessie après anesthésie locale (cystographie dite « sus-pubienne »).

Combien de temps dure l’examen ?

La cystographie dure entre 30 et 45 minutes.

Est-ce douloureux ?

L'introduction de la sonde dans l'urètre peut être désagréable. La distillation du produit de contraste peut provoquer une sensation de bouffée de chaleur et une petite irritation locale momentanée.

Une anesthésie est-elle nécessaire ?

Seule la cystographie sus-pubienne, réalisée chez l'homme, nécessite une anesthésie locale.

Une hospitalisation est-elle nécessaire ?

Pour une cystographie, il n’est pas nécessaire de vous hospitaliser.

Ce que vous devez faire (avant, le jour, après l’examen)

Aucune préparation n'est nécessaire. Le jour de l'examen, effectuez une toilette sérieuse. Il est préférable de ne pas uriner avant l'introduction de la sonde. Une petite gène pour uriner, le soir de l'examen, ou la perte d'une goutte de sang ne doivent pas vous inquiéter. En revanche, si vous avez des brûlures importantes en urinant, des urines teintées de sang, de la fièvre, ou des difficultés persistantes pour uriner, contactez votre médecin.

Précautions particulières

Si vous pensez être enceinte, signalez-le. Par précaution, l'exposition aux rayons X sera minimale.
Une allergie connue, vraie, à l’iode doit également être signalée à votre médecin avant l’examen.

Quand peut-on avoir les résultats ?

Un premier commentaire pourra vous être donné juste après l'examen. Il ne s'agira là que d'une première approche, car les images doivent être ensuite analysées dans le détail. Le radiologue transmettra un compte rendu écrit à votre médecin.

Est-ce remboursé ?

Intégralement par la sécurité sociale et les mutuelles.

Sources

robertdebre.aphp.fr

www.e-sante.fr

Auteur(s): La rédaction d'harmonie-prevention.fr et Dr Antoine Demonceaux - Mise à jour vendredi 02 février 2018