Ponction biopsie de foie

La ponction biopsie de foie ou ponction biopsie hépatique consiste à prélever un petit fragment de foie, à l’aide d’une aiguille à usage unique d’un à deux millimètres de diamètre, afin d’analyser sa composition au microscope.

Cet examen permet de diagnostiquer des maladies comme la cirrhose ou le cancer du foie. Il peut être indispensable pour traiter certaines hépatites (B et C notamment)

Comment se déroule l’examen ?

La biopsie transpariétale consiste à prélever un fragment de foie au travers de la paroi cutanée. L’examen se fait allongé sur le dos ou sur le côté gauche. Le médecin injecte d’abord un produit anesthésiant sous la peau entre deux côtes en regard du foie. Le prélèvement est souvent guidé par échographie ou par scanner pour plus de précision et de sécurité. Le fragment de tissu extrait est ensuite examiné au microscope dans un laboratoire spécialisé.

Une variante, la biopsie transjugulaire peut être proposée lorsqu’une ascite (liquide dans le ventre) ou des troubles graves de la coagulation ne permettent pas la biopsie transpariétale. Vous êtes allongé sur le dos. Un cathéter est introduit dans la veine jugulaire interne puis est conduit sous contrôle vers la veine hépatique. Un fragment est ensuite prélevé à l’aide d’une aiguille à biopsie introduite dans le cathéter.

Combien de temps dure l’examen ?

Le prélèvement en lui-même ne demande que quelques secondes. Après la ponction biopsie, vous devez rester allongé sur le côté droit pendant 1 à 3 heures et alité pendant 6 heures minimum.

Est-ce douloureux ?

La ponction hépatique en elle-même est indolore grâce à l’anesthésie locale. Il arrive cependant que, dès la fin de la biopsie, l’on ressente une douleur au niveau du foie ou au niveau de l’épaule droite. Ces douleurs s’atténuent rapidement et disparaissent en un ou deux jours

Une anesthésie est-elle nécessaire ?

Une anesthésie locale est pratiquée sous la peau à l’endroit de la ponction entre deux côtes du côté droit.

Une hospitalisation est-elle nécessaire ?

Une courte hospitalisation est souvent indispensable (en général 24 heures maximum).

Ce que vous devez faire (avant, le jour, après l’examen)

Cette intervention nécessite des examens préalables : un bilan sanguin de coagulation pour savoir s’il existe un risque hémorragique et une échographie du foie pour repérer le site de ponction. Il faut être à jeun durant les 6 heures précédant l’examen. Pour ceux dont la sortie est autorisée le soir même, il est demandé de ne pas s’éloigner à plus de 20 minutes de l’hôpital et de rester accompagné par un adulte. Il est également déconseillé d’effectuer des efforts physiques intenses durant la semaine suivant l’intervention.

Précautions particulières

Il est indispensable de ne pas prendre de médicament modifiant la coagulation, comme l’aspirine, dans les 10 jours précédant et suivant la biopsie.

Quand peut-on avoir les résultats ?

Les résultats sont connus après examen au microscope du fragment de foie prélevé, sous forme d’un compte rendu écrit envoyé au médecin traitant dans les 8 à 10 jours.

Est-ce remboursé ?

Intégralement par la Sécurité Sociale et les mutuelles.

http://www.harmonie-prevention.fr/upload/UserFiles/Image/info-2.jpg Sources

hepatoweb.com/informationbiopsiedufoie.php

Auteur(s): La rédaction d'harmonie-prevention.fr et Dr Antoine Demonceaux - Mise à jour vendredi 02 février 2018