Glycémie/HBA1C

Le glucose est le principal sucre dans l’organisme. C’est lui qui distribue de l’énergie aux cellules. Sa concentration demeure constante même si les apports alimentaires et les dépenses énergétiques (efforts physiques) varient. La glycémie désigne le taux de sucre dans le sang. Sa régulation se fait essentiellement par l’insuline, hormone secrétée par le pancréas.

Valeurs normales

Entre 0,6 et 1,10 g/l chez l’adulte.

Variations physiologiques

Chez le nouveau né, les valeurs normales oscillent entre 0,2 et 0,8 g/l. Par ailleurs, la glycémie varie en fonction :

  • de l’activité de l’individu,
  • de son alimentation,
  • de ses capacités hormonales,
  • de la quantité d'insuline circulante (hormone fabriquée par le pancréas et dont le rôle est la régulation de la glycémie) et de la capacité de l’organisme à l’utiliser (on parle d’insulino-résistance).

Signification d’une augmentation

Ou hyperglycémie (le taux est supérieur à 1,1 g/l). Les causes d’une augmentation de la glycémie sont diverses :

  • maladie pancréatique,
  • cause endocrinienne,
  • grossesse,
  • infection,
  • manque d’activité physique,
  • mauvaise hygiène alimentaire,
  • stress.

A partir de 1,26 g/l, on parle de diabète.

Signification d’une baisse

Ou hypoglycémie (le taux est inférieur à 0,5 g/l). On observe une baisse de la glycémie lors

  • d’un surdosage de médicaments hypoglycémiants chez le patient diabétique,
  • d’une malnutrition,
  • d’un excès d’insuline,
  • de certaines insuffisances endocriniennes, ou hépatiques.

Modalité de l’examen

Le patient doit être à jeun depuis 12 heures. Ne pas fumer ou manger de pâte à mâcher avant l’examen.

Auteur(s): Anne-Marie Muja et Dr Antoine Demonceaux - Mise à jour vendredi 02 février 2018