Hémoglobine

C’est un pigment rouge vif (métalloprotéine contenant du fer) qui donne la couleur au sang artériel et qui est contenu dans les globules rouges. Elle est destinée à véhiculer l'oxygène (O2) des poumons vers les tissus et une partie du gaz carbonique (CO2) des tissus vers les poumons. Elle prend une couleur bleue lorsqu'elle a perdu son oxygène.

Valeurs normales

Entre 12,5 et 15 grammes, chez la femme et entre 14 et 17 grammes chez l'homme, pour 100 ml de sang.

Variations physiologiques

L'hémoglobine est naturellement plus basse chez l'enfant et plus haute chez le nouveau-né.

Signification d'une augmentation

Elle peut être élevée :

  • lors d'une polyglobulie,
  • en cas d'hémoconcentration (déshydratation),
  • lors d'un séjour en haute montagne,
  • lors de certaines maladies hématologiques comme la maladie de Vaquez,
  • lors de la prise d'EPO (dopage),
  • chez les fumeurs,
  • dans l’emphysème pulmonaire (distension des alvéoles pulmonaires).

Signification d'une baisse

La baisse de l'hémoglobine sous 12,5 grammes chez la femme ou 14 grammes chez l'homme permet de parler d'anémie (essoufflement, fatigue et pâleur chronique). Elle peut être secondaire :

  • à une hémorragie,
  • à une hémolyse (destructions des globules rouges),
  • à certaines maladies hématologiques ou médullaires osseuses, comme les leucémies,
  • au cancer, au SIDA, une hépatite,
  • une carence en fer ou en vitamine B12,
  • à un syndrome inflammatoire.

Modalités de l'examen

On calcule l'hémoglobine au moyen d'une prise de sang au pli du coude. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun.

Les valeurs normales indiquées dépendent des techniques utilisées par les laboratoires et peuvent donc varier d'un laboratoire à l'autre.

Auteur(s): Anne-Marie Muja et Dr Antoine Demonceaux - Mise à jour vendredi 02 février 2018