Natrémie

La natrémie désigne la concentration en sodium contenu dans le sang. La natrémie résulte de l’équilibre entre la quantité de sel et la quantité d’eau présentes dans l’organisme. Le rôle du sodium est important dans la pression artérielle, et dans le maintien de l’hydratation chez le patient insuffisant cardiaque.

Valeurs normales

Entre 135 et 145 mmol/l.

Signification d’une augmentation

On parle d’hypernatrémie quand le sodium est supérieur à 145 mmol/l. Il s'agit parfois d'une déshydratation qui peut être liée à une diarrhée ou à des vomissements, des diurétiques, sudation importante (sportifs). Elle peut intervenir lors d’un diabète insipide ou d'un diabète sucré, ou encore lors d’une diminution de la soif.

Les symptômes débutent par une soif (déshydratation), crampes, céphalées, confusion, coma.

Signification d’une baisse

On parle d’hyponatrémie quand le sodium est inférieur à 135 mmol/l. Elle peut être la conséquence

  • d’une diminution de la quantité de sel par des pertes digestives (vomissements, diarrhées),
  • des pertes rénales (prise de diurétiques, insuffisance surrénalienne),
  • insuffisance cardiaque mal équilibrée, cirrhose hépatique, insuffisance rénale chronique,
  • des pertes cutanées (brûlures importantes).

Mais elle peut être aussi liée à une augmentation de la quantité d’eau par une sécrétion inappropriée d’hormone anti-diurétique.

Les symptômes sont surtout neurologiques : somnolence, convulsions, coma.

Modalité de l’examen

Aucune condition particulière n’est requise pour cet examen. La prise de sang s’effectue au pli du coude.

Auteur(s): Anne-Marie Muja et Dr Antoine Demonceaux - Mise à jour vendredi 02 février 2018