La cigarette : un cocktail toxique

La cigarette : un cocktail toxique

La cigarette contient quelques 4 000 substances, dont plus de 40 sont cancérigènes.

 

La nicotine est la substance responsable de la dépendance au tabac :

  • La dépendance physique (le besoin de nicotine) : elle est exprimée par les symptômes de manque à l’arrêt du tabagisme (nervosité, difficultés de concentration, anxiété, irritabilité, etc.).
  • La dépendance psychique et environnementale (lieux et situations associés à la cigarette): elle est liée à l’habitude et aux sensations ressenties en fumant (plaisir, anti-stress, coupe-faim, psycho-stimulant, anti-dépresseur…).

La cigarette contient quelques 4 000 substances, dont plus de 40 sont cancérigènes (goudrons, hydrocarbures, benzène, mercure, plomb …).

La combustion d’une cigarette génère de nombreux composés toxiques. Une cigarette contient du tabac, de la nicotine, des agents de saveur et de texture : c’est ce qu’on lit sur les paquets de cigarettes. Ce qu’on ne sait pas toujours, c’est qu’une fois allumée, la cigarette devient une véritable usine chimique. 

Les goudrons contenus dans une cigarette sont les principaux responsables des cancers dus au tabagisme. Ils forment un mélange complexe qui se crée lors de la combustion du tabac. 

Les industriels du tabac ajoutent diverses substances à leurs cigarettes. Souvent, ces produits se révèlent être dangereux pour la santé. Ainsi, l’ammoniac est utilisé pour augmenter la dépendance des consommateurs en favorisant l’absorption de la nicotine. C’est un poison pour l’organisme. 

 

Fumeurs actifs et passifs

Chez le fumeur actif, le tabac joue un rôle direct et indirect dans l'apparition des cancers du poumon (85% sont dus au tabagisme), du larynx, des voies aéro-digestives. C'est également un facteur de risque non négligeable dans les cas de cancers de la vessie et de l'estomac.


Le tabac nuit à la fertilité des femmes : le délai de fécondation est plus long chez les fumeuses que chez les non-fumeuses et la ménopause survient plus tôt. Les femmes qui prennent la pilule sont plus exposées aux accidents cardiovasculaires que les autres si elles fument. Pour les femmes enceintes, le tabac augmente les risques de fausse couche, de naissance prématurée et de faible poids du bébé à la naissance.

 

L'inhalation passive de la fumée des autres a également une incidence sur la santé. Plusieurs études constatent une augmentation de 30 % de la fréquence des cancers du poumon chez les personnes exposées à la fumée par rapport à celles vivant dans une atmosphère saine. Les infections rhinopharyngées sont également plus fréquentes chez les enfants dont les parents sont fumeurs.

 

Sources

- « La composition de la fumée du tabac » - INPES.SANTE.FR

Auteur(s): La rédaction d'harmonie-prevention.fr - Mise à jour jeudi 07 décembre 2017

Voir aussi

Découvrez le portail www.addictaide.fr, dédié aux addictions : alcool, drogues, cannabis, médicaments, jeux d’argent...