Prévenir les problèmes de poids

Prévenir les problèmes de poids

Quand on fume, la nicotine contenue dans le tabac agit en diminuant l’appétit, en augmentant les dépenses énergétiques et en ralentissant le stockage des graisses.

 

Elle agit un peu à la manière d’un « coupe-faim ». Au moment de l’arrêt, certaines personnes compensent l’absence du geste de prendre une cigarette en grignotant ou gèrent leur anxiété en consommant de la nourriture. L’arrêt du tabac s’accompagne souvent de la redécouverte des goûts et des odeurs des aliments, ce qui peut rendre plus gourmand.

 


Autant de facteurs qui font qu’il n’est pas rare de prendre un peu de poids à l’arrêt du tabac. Cette prise de poids est en moyenne de deux à quatre kilos. Certains ne prennent qu’un kilo, d’autres en prennent beaucoup plus. Un rééquilibrage de l'alimentation (diminution de l'apport énergétique, fractionnement des repas en au moins trois vrais repas) allié à la pratique d'une activité physique régulière aideront à limiter cette prise de poids.

 

Rééquilibrer son alimentation

 

Le premier mois suivant l’arrêt du tabac, il n’est pas rare de noter une augmentation de l’appétit. Il est donc utile de reconnaître les signes qui indiquent que l’on a vraiment faim ou si l’on est rassasié.

Ainsi, pour ne pas prendre de poids, l’essentiel est de conserver une alimentation variée qui :

  • privilégie la consommation de fruits, légumes, féculents,
  • limite la consommation d’aliments gras et/ou sucrés,

 

Il est important de faire des repas équilibrés et variés pour ne pas avoir faim entre les repas et être tenté de grignoter.

Commencer la journée avec un petit-déjeuner complet comprenant du pain ou des céréales, un fruit, un yaourt, une boisson. Redécouvrir les vertus de la soupe qui rassasie et apporte la ration de légumes nécessaire à notre organisme. Pour le plat principal, préférer les viandes maigres (filet de volaille, lapin, jambon blanc, bifteck, faux-filet), le poisson, le tout accompagné d’une ration de légumes crus ou cuits et de féculents.

Il est important de consommer des féculents riches en sucres complexes : pommes de terre, pâtes, riz, pain… car ils aident à éviter les fringales.

Veillez en revanche à ce que la méthode de cuisson permette de limiter les graisses et à ne pas consommer ces aliments avec des sauces riches.

Au dessert, choisir plutôt un fruit qu’une pâtisserie.

En cas de petit creux, on peut tout à fait prendre une petite collation telles que :

  • du fromage blanc,
  • un yaourt,
  • un fruit,
  • etc.

Bouger au quotidien

La question de poids ne se réduit pas aux calories que l’on absorbe. C’est aussi une question d’élimination. Même si l’on ne pratique pas un sport, on peut se dépenser :

  • en utilisant les escaliers plutôt que l’ascenseur,
  • en marchant d’un pas rapide,
  • en descendant du bus, du métro, une station avant sa destination,
  • en bricolant,
  • en jardinant,
  • etc.

Sources

- « Arrêter de fumer sans prendre de poids » - Guide INPES
« Eviter la prise de poids au moment de l'arrêt » - tabac-info-service.fr

Auteur(s): La rédaction d'harmonie-prevention.fr - Mise à jour jeudi 07 décembre 2017

Voir aussi

Découvrez le portail www.addictaide.fr, dédié aux addictions : alcool, drogues, cannabis, médicaments, jeux d’argent...