Dans la même thématique

Acouphènes

Acouphènes

En France, 16 millions de personnes souffriraient d'acouphènes (bourdonnements, sifflements, grincements…). Si dans 95 % des cas, ceux-ci sont sans gravité, ils sont souvent pénibles.

Un acouphène est un bruit qu’une personne entend sans qu’il existe réellement dans l’environnement. Il peut s’agir, par exemple :

  • d’un bourdonnement,
  • d’un sifflement,
  • d’un grincement,
  • d’un cliquetis,

plus ou moins intense.

Le son peut être perçu dans une seule oreille, dans les deux ou d’une manière diffuse « dans la tête ».


En France, 16 millions de personnes seraient atteintes de ce trouble. La plupart d’entre elles perçoivent ces bruits occasionnellement et les trouvent supportables. Mais d’autres les entendent en permanence et les vivent comme un véritable handicap (difficultés pour s’endormir, pour se concentrer, état d’anxiété, dépression, etc.). Beaucoup souffrent également d’hyperacousie : une hypersensibilité de l'ouïe à certaines fréquences.

Acouphènes : des causes multiples et mal connue

Les origines des acouphènes sont variées et souvent difficiles à déterminer. Les personnes victimes craignent généralement une tumeur, des désordres mentaux, la surdité… Mais dans 95 % des cas, les acouphènes n’ont aucune gravité. Ils signalent simplement l’existence d’une anomalie, liée par exemple :

  • au vieillissement du système auditif,
  • à une exposition excessive au bruit (en volume et en durée d’exposition),
  • à une maladie de l’oreille (telle qu’une otite ou la maladie de Ménière, une affection de l’oreille interne),
  • à une accumulation de cérumen près du tympan,
  • à la prise de certains médicaments (antibiotiques, antidépresseurs…),
  • à des problèmes d’hypertension,
  • au stress,
  • etc.

Acouphènes : les traitements actuels

Le traitement de l’acouphène dépend de son origine. Lorsque celle-ci est clairement identifiée (otite, bouchon de cérumen, stress, volume sonore élevé …), il est possible d’atténuer, voire de supprimer l’acouphène en traitant la maladie ou le trouble originel. Mais lorsque la cause n’est pas totalement élucidée, l’acouphène est plus difficile à soigner.

Plusieurs méthodes thérapeutiques offrent cependant de bons résultats : 

  •  des médicaments permettent de soulager la douleur,
  • un générateur de bruit blanc (appareil introduisant un faible bruit de fond) peut masquer l’acouphène,
  • une intervention chirurgicale peut améliorer une perte auditive sévère,
  • des thérapies comportementales et cognitives aident le patient à vivre avec son acouphène,
  • etc.

Acouphènes : protégez vos oreilles !

Transports, musique, travail… le bruit qui nous entoure fragilise notre audition. Pour la préserver, évitez au maximum de vous exposer à des volumes sonores élevés et limitez le temps d’exposition.


Par exemple :

  • mettez des bouchons d’oreilles lors des concerts ou des soirées en discothèque,
  • portez un casque anti-bruit lorsque vous tondez la pelouse,
  • limitez le volume de votre baladeur MP3 et de votre kit mains libres.
     

Auteur(s): La rédaction de Harmonie-prevention.fr - Mise à jour vendredi 02 mars 2018

En savoir plus

> Téléchargez la brochure de l’association JNA : "Acouphènes et hyperacousie : quelles solutions ?"

> Consultez le site de l’association de patients France Acouphènes

Dans la même thématique